OL : Aulas ne blague pas, Aouar doit jouer pour la France !

OL : Aulas ne blague pas, Aouar doit jouer pour la France !

Photo Icon Sport

Titularisé à 6 reprises par Bruno Génésio en Ligue 1 cette saison, Houssem Aouar fait doucement son trou à l’Olympique Lyonnais.

Complémentaire avec Lucas Tousart et Nabil Fekir au milieu de terrain, le néo-international espoir français (2 sélections) attire déjà les convoitises. Pour l’heure, il n’est évidemment pas question d’un départ de l’OL. En réalité, c’est plutôt le choix de sa nationalité sportive qui va occuper l’esprit du jeune milieu de terrain rhodanien dans les prochaines semaines puisque comme cela était imaginable, l’Algérie drague ouvertement le nouveau phénomène de l’académie lyonnaise. Selon les informations du média algérien Le Buteur, la Fédération algérienne a d’ores et déjà approché Houssem Aouar pour lui proposer de porter le maillot de la sélection africaine. Pour l’heure, le milieu de terrain rhodanien n’aurait pas donné de réponse définitive, expliquant aux émissaires de la FAF que « la question du choix de la sélection ne se posait pas » pour l’instant et que son unique préoccupation était de s’imposer durablement comme un titulaire à Lyon.

Aulas a « mis son veto » et « met la pression » à Aouar

International espoir français depuis seulement une semaine, Houssem Aouar a le temps avant de prendre sa décision, car il est difficile d’imaginer qu’il soit déjà dans les petits papiers de Didier Deschamps. Néanmoins, un homme travaille dans l’ombre pour convaincre le joueur de décliner la proposition de l’Algérie afin de privilégier la France, il s’agit bien évidemment de Jean-Michel Aulas. Toujours selon Le Buteur, le président rhodanien a « mis son veto » concernant Aouar et « commencerait même à lui mettre la pression » afin qu’il choisisse les Bleus. Il faut dire que le boss de l’OL n’est pas un novice dans ce domaine : il y a 3 ans, il avait déjà convaincu Fekir de privilégier la France, bien conscient que le joueur pourrait se vendre plus cher dans le futur s’il s’imposait dans une grande nation européenne. Reste désormais à voir si Houssem Aouar prendrait le même chemin que son capitaine à Lyon…