Nice : Galtier dégoûté, Daniel Riolo imagine le pire

Nice : Galtier dégoûté, Daniel Riolo imagine le pire

Icon Sport

L'OGC Nice vit une fin de saison décevante à bien des égards. L'avenir de Christophe Galtier est notamment au centre de rumeurs de départ, quelques mois après son arrivée. 

Nice a commencé la nouvelle saison de Ligue 1 l'été passé avec de fortes ambitions. Les Aiglons ont frappé fort sur le marché des transferts, avec en plus de ça, l'arrivée comme entraîneur de Christophe Galtier en provenance de Lille. Si l'OGC Nice joue les premiers rôles depuis, le podium ne sera pas au rendez-vous. Difficile aussi d'imaginer le club azuréen pouvoir accrocher une place en coupe d'Europe, alors que les équipes concurrentes sont en belle forme et n'ont plus qu'une rencontre à disputer. Et en cette toute fin de saison, certaines rumeurs font état de dissensions fortes entre Christophe Galtier et la direction de Nice, notamment avec le Directeur du football, Julien Fournier. De quoi faire dire à Daniel Riolo que Galtier pourrait claquer la porte dans les prochains jours, ce qui serait un très gros coup dur pour le projet porté par Ineos. 

Galtier ou Fournier, INEOS va devoir trancher vite

Sur l'antenne d'RMC, le consultant est revenu sur le cas Christophe Galtier à Nice, conscient que des changements sont à apporter, et vite, sous peine de dégoûter l'ancien coach de Saint-Etienne. « Tout ne tourne pas autour de, c'est Galtier ou c'est Fournier. Cela peut être que Fournier a mal bossé. Ce qui va être important, c'est que Ineos, ils disent vraiment ce qu'ils veulent faire. L'année dernière, on attendait et on voulait savoir. Il y avait une vraie excitation. L'idée maintenant est de ne pas être pressé et que ça va venir doucement. Et si Galtier est venu plutôt que d'aller à Lyon, c'était aussi que dans l'idée, Nice n'était pas un club pour jouer la sixième place ou la Conference League. C'était pour jouer plus. Si ça continue, Galtier va se barrer. Il a des propositions à l'étranger et peut-être Lyon aussi dans un fond de carton. Attention. Il y a un président qui ne fait plus rien, les choses ne sont pas claires à Nice. INEOS va devoir montrer qui est le patron », a notamment indiqué un Daniel Riolo assez inquiet pour la suite du projet Ineos. Un projet pourtant séduisant sur le papier mais qui connaît déjà ses premières turbulences. Comme indiqué par Daniel Riolo, l'OL garderait un oeil attentif à la situation de Galtier à Nice, si Peter Bosz n'était pas conservé.