Nantes : Kita soupçonné de fraude fiscale, le stade privé abandonné !

Nantes : Kita soupçonné de fraude fiscale, le stade privé abandonné !

Photo Icon Sport

Décidément la saison du FC Nantes est un triste feuilleton et pas seulement à cause du dramatique accident d'Emiliano Sala. En effet, ce lundi, Ouest-France annonce que les élus de la Métropole de Nantes ont finalement décidé de renoncer au projet de stade privé porté par Waldemar Kita. Et si l'autorité locale a pris cette décision radicale, c'est clairement lié aux récentes révélations sur les problèmes fiscaux du propriétaire du FC Nantes. Une semaine après la descente des enquêteurs dans les bureaux des Canaris, les élus nantais ont décidé de frapper fort.

Et le quotidien régional dévoile la raison évidente qui a poussé Johanna Rolland, présidente de la Métropole, à dire stop à ce futur stade. « D’après nos informations, la Métropole s’apprête à annoncer qu’elle met un terme au projet de nouveau stade privé pour le FC Nantes. « On ne peut pas vendre la parcelle, au vu de l’enquête qui vise Waldemar Kita » , nous dit-on (...) Ces derniers jours, les choses se sont accélérées. La perquisition surprise des bureaux nantais et parisiens du FC Nantes par le Parquet financier pour une enquête sur « la situation fiscale personnelle » de Waldemar Kita, le président du club, ne pouvait que menacer encore plus fortement la perspective de voir un nouveau stade privé en 2022. La Métropole aurait-elle pris le risque politique, à un an des élections municipales, de vendre des terrains à un homme faisant l’objet de soupçons de fraude fiscale ? », fait judicieusement remarquer OF. Un coup dur de plus pour Waldemar Kita, lequel s'était mis à dos une bonne partie des supporters rien que sur ce dossier de stade privé.