FCN : « C’est leur problème », Kombouaré sans pitié pour Bordeaux

FCN : « C’est leur problème », Kombouaré sans pitié pour Bordeaux

Au lendemain de l’annonce de l’abandon de l’actionnaire King Street à Bordeaux, Antoine Kombouaré a été invité à commenter la situation des Girondins. Mais l’entraîneur du FC Nantes, à la lutte pour le maintien, n’était pas d’humeur à évoquer les problèmes de son concurrent.

Par solidarité, beaucoup d’acteurs de Ligue 1 auront sûrement un mot ou une pensée pour les Girondins. Depuis ce jeudi, Bordeaux est lâché par son actionnaire King Street qui ne le soutiendra plus financièrement. La perspective de voir un grand club local couler touche forcément le monde du football français. Sauf peut-être du côté de Nantes où l’entraîneur Antoine Kombouaré préfère se concentrer sur la course au maintien à laquelle participent les Marine et Blanc.

Kombouaré se dit triste mais…

« J'ai de la tristesse pour eux, j'ai des amis qui sont encore là-bas. Mais après c'est leur problème... Nous, on a suffisamment de soucis ici pour aller commenter ce qu'ils font et ce qu'ils vivent là-bas, a réagi le coach des Canaris. Je sais que ce n'est pas une situation facile, j'ai des souvenirs de Lens où l'on avait connu ça aussi. C'est malheureux, mais c'est à eux de faire ce qu'il faut, que le groupe soit solide, costaud. Mais c'est au-dessus des joueurs et du groupe professionnel. »

« Nous, on est concentrés sur notre travail, on ne s'occupe pas de Bordeaux, on ne s'occupe pas de Lorient, on ne s'occupe pas de Nîmes, a poursuivi Antoine Kombouaré, focalisé sur sa mission. Nous, on a 28 points donc on a des victoires et des points à aller chercher. C'est ce qu'il y a de plus important pour nous. Nous aussi on est dans une situation très difficile, donc chacun ses problèmes. » En cas de relégation de Nantes en Ligue 2 en fin de saison, pas sûr que les Bordelais montrent de la compassion.