OM : Sampaoli vire des joueurs, le vestiaire grogne

OM : Sampaoli vire des joueurs, le vestiaire grogne

Icon Sport

En vue du sprint final et des deux dernières journées de Ligue 1, Jorge Sampaoli a décidé de faire des choix forts à l’OM, en virant notamment des joueurs de son groupe.

L’entraîneur argentin n’a pas du tout apprécié la défaite de son équipe face à l’ASSE le week-end dernier, alors que le club phocéen disposait d’une occasion en or pour distancer Lens et Rennes dans la course au Top 5. Dans l’après-match, Sampaoli n’avait pas hésité à critiquer certains de ses joueurs. Suite à cette cassure-là, des actes étaient attendus de la part du coach de 61 ans. S’ils ont bien eu lieu, les sanctions ne touchent pourtant pas les joueurs ayant eu une mauvaise attitude à Saint-Etienne. Vu que RMC précise que les trois joueurs écartés du groupe depuis mercredi sont Michaël Cuisance, Saîf-Eddine Khaoui et Valère Germain. Alors que Christopher Rocchia est, lui, retourné s'entraîner avec les jeunes du centre, les trois éléments ne s’entraînent même plus… Autant dire que Sampaoli a fait une liste noire.

Le vestiaire n’a pas aimé les choix de Sampaoli

Un choix assumé par le coach argentin. « On s'entraîne avec un groupe pour essayer de renforcer des situations émotionnelles et voir sur qui on peut compter. Il y a beaucoup de choses qui génèrent de la confusion sur une fin de saison, comme des joueurs qui vont partir... La tâche la plus importante pour moi est d'arriver à trouver les joueurs qui sont les plus proches de ce que nous demandons pour ce match », a lancé Sampaoli en conférence de presse. En tout cas, cette manière de faire ne plaît pas vraiment à Marseille… « Certains ne comprennent pas pourquoi des joueurs souvent exemplaires dans l'état d'esprit ont soudainement été mis de côté. D'autres se demandent qui sera le prochain à être écarté et si tout cela est bien nécessaire à deux journées de la fin », peut-on lire sur le site de la radio nationale, qui sait aussi que Sampaoli prépare déjà la saison prochaine. Un exercice lors duquel l’ancien sélectionneur de l'Albiceleste voudra un groupe resserré, avec ou sans qualification pour l’Europa League. Tout le monde est donc prévenu.