OM : Marseille a perdu sa folie, Balerdi a l’explication

OM : Marseille a perdu sa folie, Balerdi a l’explication

A la fois séduisant et efficace en tout début de saison, l’Olympique de Marseille pratique un jeu moins spectaculaire depuis quelques semaines. Pour le défenseur central Leonardo Balerdi, la fatigue n’y est pas étrangère.

A cinq reprises sur ses onze derniers matchs toutes compétitions confondues, l’Olympique de Marseille a terminé par un score nul et vierge. Une statistique impensable en tout début de saison, lorsque l’on voyait les Marseillais se ruer à l’attaque et assumer un gros déséquilibre. Seulement voilà, la folie olympienne a diminué au fil des rencontres pour laisser place à un jeu plus prudent. S’agit-il des nouvelles consignes de l’entraîneur Jorge Sampaoli ? Pour Leonardo Balerdi, le problème est surtout physique.

« C'est vrai qu'on avait une très bonne équipe lors des premiers matchs et on a peut-être baissé un peu le niveau ensuite, a reconnu le défenseur central interrogé par Foot Mercato. Il faut prendre en compte la fatigue quand on joue tous les trois jours. Il nous manque aussi peut-être la finition, bien mieux terminer nos occasions et d'être un petit peu plus solides derrière, de commettre moins d'erreurs défensives. On doit aussi continuer ce chemin, engranger le plus de points possible, car les équipes du haut de tableau perdent très peu de points. Si on veut rester dans ce wagon du haut de classement, ce qui est l'objectif, on doit continuer de gagner des matchs. »

Le poids du calendrier

« Il faut se reposer au maximum quand on le peut et continuer de se donner à 100% ensuite pour aider au maximum l'équipe, a encouragé l’Argentin, en reconnaissant que l’enchaînement des matchs ne facilitait pas leur évolution. Oui, quand on joue tous les trois jours, on a moins de temps pour travailler. C'est plus difficile de s'améliorer et de progresser. Mais nous ne sommes pas la seule équipe dans ce cas. On doit juste continuer sur cette lancée. On doit être un peu plus clinique dans cette finition et plus compact défensivement, pour être une équipe plus solide pour la fin du championnat. » Face à l’Olympique Lyonnais, une équipe à la philosophie similaire, les Marseillais auront les espaces pour retrouver leur enthousiasme dimanche.