OM : Les supporters marseillais ne sont pas fous, la preuve

OM : Les supporters marseillais ne sont pas fous, la preuve

Photo Icon Sport

Malgré le changement d’entraîneur, réclamé par le public du Vélodrome la saison dernière, la campagne d’abonnements de l’Olympique de Marseille n’est pas partie sur les chapeaux de roues.

La faute à un exercice 2018-2019 catastrophique, au cours duquel la troupe de Rudi Garcia n’a rempli aucun de ses objectifs, que ce soit en Ligue 1 ou en coupes. Par conséquent, et même si l’arrivée d’André Villas-Boas sur le banc de touche est jugée comme bénéfique, les supporters phocéens ne se pressent pas pour s’abonner. Si les inconditionnels des virages, comme les Winners ou les Fanatics, ont répondu présents durant cette quinzaine d’ouverture, le nombre d’abonnés n’avance guère aux tribunes latérales. Une tendance confirmée par RMC.

« Le virage sud a écoulé trois quart de ses cartes d’abonnement alors que les abonnements dans le virage nord marquent le pas, sauf chez les Fanatics. Une certitude : il sera difficile d’atteindre les 38.000 abonnés de la saison passée, et on est assez loin de l’engouement d’il y a un an, après l’épopée européenne qui avait rallumé la flamme. Beaucoup de supporters attendent des recrues ou quelques annonces, avant d’acheter leur carte d’abonné », détaille la radio, qui explique aussi que la campagne d’abonnements pourrait être rallongée, histoire que les fans hésitants prennent leur décision en cours de mercato.