OM : Inutile de rêver, Naples ne sera pas le pigeon du mercato

OM : Inutile de rêver, Naples ne sera pas le pigeon du mercato

Photo Icon Sport

Toujours déterminé à pousser Kevin Strootman vers la sortie, l’Olympique de Marseille peut espérer une ou plusieurs approches italiennes. Mais a priori, Naples ne sera pas de la partie.

Plus transparent que ses dirigeants sur le mercato, André Villas-Boas a été clair sur la situation financière de l’Olympique de Marseille. D’après son entraîneur, le club phocéen devra vendre avant d’envisager de bonnes affaires. L’actuel deuxième de Ligue 1 pourrait notamment regarder du côté de Naples, dont le président Aurelio De Laurentiis souhaite se débarrasser de ses rebelles. Une aubaine pour l’OM ? Rien n’est moins sûr si l’on en croit l’agent Yvan Le Mée.

« J'avais proposé Mertens l'été dernier à l'OM, car il avait une clause libératoire de 28 M€. Aujourd'hui, le prix est certainement plus bas car il lui reste six mois de contrat. Mais, l'Inter lui propose 4 M€ net par an, donc l'OM peut oublier, a prévenu l’intermédiaire contacté par Le Phocéen. Callejon est aussi en fin de contrat, mais je pense qu'il va rejoindre Benitez en Chine. Enfin, je pense que Tonelli est une belle affaire dans l'axe, mais je ne sais pas si le club est vendeur. »

Strootman trop cher pour Naples

Et dans l’autre sens, le Napoli pourrait-il débloquer le mercato marseillais en recrutant Kevin Strootman ? Si les Napolitains préparent la succession du milieu Allan, la piste du Néerlandais ne devrait pas retenir leur attention. « Ils ont déjà beaucoup de monde au milieu avec Allan, Zielinski ou Fabian Ruiz qui est un joueur extraordinaire, a rappelé Yvan Le Mée. Je ne les vois pas se charger encore plus avec un salaire comme celui de Strootman, qui est au-dessus du salaire de Mertens par exemple. » Le salaire de l'ancien Romain, encore et toujours le même problème...