OM : Igor Tudor a frappé même en plein match

OM : Igor Tudor a frappé même en plein match

Convaincant face au Stade de Reims (4-1) dimanche, l’Olympique de Marseille s’adapte bien aux méthodes d’Igor Tudor. Et ce malgré les consignes du coach particulièrement exigeant.

Igor Tudor ne pouvait pas mieux répondre aux supporters. Pour débuter la saison en Ligue 1 face à Reims, l’entraîneur de l’Olympique de Marseille, sifflé par le Vélodrome avant le coup d’envoi, a vu son équipe s’imposer avec la manière. Les Marseillais ont surtout brillé au cours d’une première période riche en intensité, à l’image du débordement de Jonathan Clauss dont le centre a provoqué le but contre son camp de Wout Faes. Il faut dire que le piston droit et ses coéquipiers n’avaient pas intérêt à lever le pied.

« On savait qu'il y avait de la qualité au vu de la préparation, a commenté l’ancien Lensois sur Prime Video. Beaucoup de choses sont différentes de l'an passé et il faut réussir à switcher dans les têtes. Ce (dimanche) soir, on l'a très bien fait. Le coach nous chauffait pour pousser encore plus, on sait ce qu'on doit travailler. En première période, le rythme était hyper élevé, parfois on voulait calmer, mais le coach nous chauffait à pousser encore plus. On sait ce qu’on doit bosser, on bosse tous les jours et ce soir ça a payé. »

Tudor ne lâche pas ses joueurs

« Les consignes du coach ? C'est beaucoup de pressing et c'est très athlétique. J'ai connu ça ces deux dernières années mais c'est encore un cran au-dessus physiquement, a comparé l’international tricolore. Il ne laisse rien passer, il ne nous lâche pas à l'entraînement, on travaille énormément, les séances sont dures. On veut aller vite vers l'avant, on veut aller chercher l'adversaire haut. Ça demande beaucoup d'effort mais on progresse physiquement. On sait qu’avec une autre adversité, on aura beaucoup plus de rythme, les matchs vont s’enchaîner, on va grimper d’un cran physiquement, je ne me fais pas trop de souci. » Confirmation attendue à Brest dimanche.