OM : Eyraud réalise le rêve des supporters

OM : Eyraud réalise le rêve des supporters

Ecarté de la présidence en février 2021, Jacques-Henri Eyraud quitte officiellement l’Olympique de Marseille. La cible des supporters ne représente plus le club phocéen au sein de la Ligue de Football Professionnel. Une excellente nouvelle pour les fidèles du Vélodrome.

Cette fois c’est sûr, Jacques-Henri Eyraud n’a plus aucun lien avec l’Olympique de Marseille. L’ancien président du club phocéen, très critiqué par les supporters, leur avait déjà donné des indices quant à son départ définitif mercredi. Le dirigeant avait en effet supprimé tout ce qui pouvait l’associer au vice-champion de France sur le réseau professionnel LinkedIn. Autant dire que les fans olympiens se sont rapidement enflammés, à raison puisque Jacques-Henri Eyraud n’est plus du tout associé à l’Olympique de Marseille.

Eyraud à l'OM, c'est terminé

Le prédécesseur de Pablo Longoria ne représente plus le club à la Ligue de Football Professionnel, soit sa dernière fonction au sein de la direction marseillaise. Les supporters peuvent fêter cette bonne surprise, alors que tout était programmé pour l’Olympique de Marseille. « Son départ était acté, cela fait plusieurs mois qu’il n’est plus président, il avait encore des fonctions auprès de la Ligue mais il était bien stipulé qu’il partirait à la fin de l’année », a réagi le club dans des propos relayés par La Marseillaise.

Loin du pensionnaire de Ligue 1, Jacques-Henri Eyraud va pouvoir se consacrer au « Project Liberty et au développement des activités du groupe », comme l’avait annoncé un porte-parole du propriétaire Frank McCourt en septembre dernier. Ses nouvelles activités ne devraient pas intéresser les fidèles du Vélodrome qui l’ont tant critiqué pendant et même après son mandat. Il faut dire que les décisions prises sous ses ordres n’ont pas tiré l’Olympique de Marseille vers le haut, et ce malgré les gros investissements de l’homme d’affaires américain. Ajoutez à cela une communication agaçante, et l’on obtient l’un des pires présidents de l’histoire du club aux yeux des fans.