LOSC : Le gros coup de gueule de Létang

LOSC : Le gros coup de gueule de Létang

Défait sur la pelouse de Lorient ce dimanche après-midi (1-2), le Lille OSC connaît un début de saison mitigé. De quoi faire enrager Olivier Létang, qui n’a pas hésité à tirer la sonnette d’alarme avant le derby de la semaine prochaine face à Lens.

Perdre à Lorient, cela n’a rien de dévalorisant, surtout cette saison, vu que le FCL est solidement installé sur le podium de la Ligue 1 à trois points du PSG. Mais chuter de cette façon-là chez les Merlus, Olivier Létang a vraiment du mal à l’accepter. Ce dimanche, rien n’a filé droit pour les Dogues. D’abord parce que Diakité a marqué contre son camp pour ouvrir la marque, mais aussi parce que Le Bris a tué les Lillois sur le gong, alors que Lille avait égalisé, en supériorité numérique, grâce à David. Autant dire que ce revers, le quatrième en neuf journées, ternit clairement le début de saison de Lille, désormais huitième à quatre longueurs du Top 5. Encore plus quand on sait que le comportement des joueurs de Paulo Fonseca a agacé tous les suiveurs du LOSC. De quoi rendre fou Olivier Létang.

« Il faut tous se réveiller »

« Je tiens à féliciter les Lorientais, qui ont joué avec leurs qualités, avec beaucoup de coeur et beaucoup d'énergie. Ce qu'on a fait est inexcusable. On est à 13 points en neuf matchs, il faut que tout le monde se rende compte de la situation. Gagner doit être dans notre ADN, on ne peut pas accepter quelque chose comme ça. Quand vous êtes à 11 contre 10, que vous revenez au score et que vous réussissez à perdre le match, c’est inexcusable. On va s’expliquer en interne. Forcément, il faut très très vite une réaction, dès le prochain match qui est un derby face à Lens. Si on joue comme aujourd’hui, ce n’est même pas la peine de jouer le derby. Il faut qu'on soit beaucoup plus compétitifs. Je ne veux pas parler de faute professionnelle. Gagner, c'est une mentalité. C'est une culture au quotidien de gagner tout ce qu'on fait. Il faut aller chercher d'autres vertus. Il faut avoir une réaction d'ensemble. On ne peut pas se contenter de là où on est. Il faut tous se réveiller », a balancé, en zone mixte, le président du LOSC, qui espère que Lille fera un vrai match plein sans encaisser de but contre Lens dimanche prochain au Stade Pierre Mauroy. Il le faudra si le LOSC veut continuer à croire à l’Europe.