LOSC : 70 ME évaporés, la gestion de Lopez interpelle

LOSC : 70 ME évaporés, la gestion de Lopez interpelle

Le plus gros transfert de l’histoire du LOSC n’aura rapporté que 10 ME. C’est l’une des nombreuses interrogations du Parquet de Lille, qui se penche sur la gestion du club nordiste par Gérard Lopez, débarqué le 18 décembre dernier de son rôle de propriétaire.

Tout cela provient d’un signalement effectué par les commissaires au compte qui étudient les finances du LOSC. Ces derniers sont obligés par la loi de signaler en toute discrétion tout soupçon de malversation. Cela a donc été le cas avec les transaction de ces dernières années, alors que le Parquet de Lille ne fait pour le moment qu’examiner les éléments portés à sa connaissance. Et il y a du travail. L’Equipe a en effet pu consulter de nombreux documents, y constatant que 67,7 ME avait transité par le LOSC via les différentes sociétés de Gérard Lopez. Des flux financiers qui ne rapportaient pas grand chose au club nordiste, bien au contraire. En effet, le fameux transfert de Victor Osimhen à Naples pour 81,3 ME en juillet 2020, n’aurait débouché que sur l’arrivée d'une somme inférieure à 10 ME dans les caisses du LOSC.

Le reste a déjà été évoqué dans certains dossiers, avec des commissions privées colossales, des retours d’argent sur des achats ou des échanges de joueurs à la valeur tronquée et d’autres manoeuvres qui éveillent les soupçons. Et expliquent aussi pourquoi la situation financière du club nordiste n’est vraiment pas excellente. L’entourage de Gérard Lopez a nié être au courant d’une telle enquête, mais estime le timing de ces révélations assez troublant, sachant que l’homme d’affaire luxembourgeois est en course pour le rachat des Girondins de Bordeaux. En tout cas, voilà qui ne va pas faire changer d’avis le nouveau président du LOSC Olivier Letang, qui a décidé de geler des versements de commissions et honoraires de représentés négociés par les ex-dirigeants. Il y en avait pour 28 ME tout de même…