Lille : Lopez fait une McCourt, le LOSC a eu chaud

Lille : Lopez fait une McCourt, le LOSC a eu chaud

Photo Icon Sport

Outre les Girondins de Bordeaux, l’AS Saint-Etienne et Lille ont été contraints d’apporter des éléments complémentaires afin de passer l’étape de la DNCG.

Tous les clubs de l’élite ont finalement vu leur budget validé pour la saison 2020-2021. Mais la situation a été longue à se décanter pour Lille, qui était dans l’attente de documents complémentaires liés aux ventes de Victor Osimhen et de Gabriel. Initialement, le LOSC avait programmé deux grosses ventes en juin, ce qui lui aurait permis de passer l’étape de la DNCG sans le moindre problème. Mais en raison de la crise sanitaire, aucun transfert n’a pu être officialisé jusqu’à présent. Ce qui a obligé le président Gérard Lopez a faire une Frank McCourt devant le gendarme financier du football français selon L’Equipe.

A en croire des sources proches de la DNCG, le propriétaire luxembouregois du LOSC a suivi la même méthode que Frank McCourt avec l’Olympique de Marseille afin de permettre à Lille de passer cette étape de la DNCG en rédigeant une lettre de garantie adossée à la holding qui détient le club du LOSC en France, L-Holding. « Cette missive stipule que Gérard Lopez, son propriétaire, couvrira le passif du club si ce dernier venait à exister » précise le quotidien sportif. Le média précise par ailleurs que pour la saison 2019-2020, en intégrant le mois de juillet, les Dogues ont réussi un exercice bénéficiaire de plus de 19 ME. Et ce alors que dans les prochaines semaines, Victor Osimhen et Gabriel vont rapporter près de 100 ME au 4e de Ligue 1 sur la dernière saison.