LOSC : Un énorme problème menace la vente d'Osimhen à Naples

LOSC : Un énorme problème menace la vente d'Osimhen à Naples

Photo Icon Sport

Du côté de Naples et de Lille, on espérait pouvoir rapidement finaliser le transfert de Victor Osimhen. Mais un souci XXL est subitement apparu.

Les pièces du puzzle semblaient être presque toutes en place concernant le transfert de Victor Osimhen du LOSC au Napoli pour un montant proche de 80ME, bonus et primes inclus. L’attaquant avait définitivement choisi de rejoindre le Sud de l’Italie et les choses paraissaient donc être bouclées, au point même que du côté de Lille on avait déjà débuté les négociations pour la venue du remplaçant de Victor Osimhen, à savoir Jonathan David, l’attaquant canadien de La Gantoise. Oui mais voilà, un bug a mis totalement à l’arrêt ce scénario et il pourrait bien compliquer singulièrement les choses. Et cela pour une simple raison, Victor Osimhen a décidé très récemment de remercier les agents qui s’occupaient de lui depuis plusieurs années, William d’Avila gérant désormais les intérêts de l’attaquant.

Rien d’extraordinaire. Sauf ceux qui étaient les agents de l’attaquant nigérian depuis 7 ans ont décidé que leur mise à l’écart n’était pas légale et qu’ils avaient toujours leur mot à dire dans cette opération forcément juteuse. « Les anciens agents, qui ont découvert l’attaquant à l’âge de 14 ans, ont fait valoir leur qualité de représentants officiels. Jusqu’à menacer Naples de poursuites s’ils étaient écartés des négociations », explique ce vendredi L’Equipe. Cette information incité évidemment le Napoli à la réflexion, le club italien ne voulant pas prendre le moindre risque avec Victor Osimhen compte tenu du prix payé pour le recruter. Alors, conscients qu’il y avait un souci entre Lille et Naples pour Osimhen, des clubs anglais sont entrés dans la danse afin d’essayer de faire changer d’avis l’attaquant. Cependant, pour l’instant, ce dernier est déterminé à rejoindre le Napoli où il pourrait tout de même passer sa visite médicale ce vendredi en attendant que les choses se dénouent.