L1 : Gérard Lopez menace Lille, la raison peut surprendre

L1 : Gérard Lopez menace Lille, la raison peut surprendre

Attendu vendredi par la DNCG afin de présenter sa proposition de reprise des Girondins de Bordeaux, Gérard Lopez s'attaque aux dirigeants de Lille qu'il accuse de vouloir lui nuire en salissant son image.

Même s’il a tourné la page lilloise en décembre dernier, puisqu’il avait été forcé de laisser la main en raison de son incapacité à rembourser sa dette, Gérard Lopez ne digère visiblement pas la manière dont le LOSC communique à son sujet. Lancé dans le rachat des Girondins de Bordeaux, l’homme d’affaires a en effet adressé un courrier aux actuels dirigeants lillois qu’il menace d’attaquer en justice. Dans cette lettre, dont 20 Minutes publie les grandes lignes, Gérard Lopez exige de ses successeurs qu’ils baissent d’un ton concernant les critiques sur sa gestion passée. Il est vrai qu’Olivier Létang, le nouveau président nordiste, n’a pas été tendre avec son prédécesseur, et que du côté du LOSC on a notamment mis en attente le paiement de plusieurs commissions à des agents impliqués dans les transferts passés. 

Pour Gérard Lopez, trop c’est trop et Lille doit désormais se taire, car pour lui cela cache peut-être un coup tordu face à la reprise annoncée des Girondins. « La multiplication des actes de dénigrement et des atteintes à mes droits commis récemment à l’initiative du Losc et de sa direction me contraint à vous adresser ce courrier de mise en demeure. Des membres du Conseil d’administration du Losc se sont en effet répandus auprès des médias comme auprès d’acteurs de la reprise des Girondins de Bordeaux en m’accusant de comportements délictueux et d’enrichissement personnel sur le transfert de joueurs du Losc, au cours de la période de ma présidence du club (...) J’observe ainsi que la publication le 6 juin 2021 d’un article dans L’Equipe n’a suivi que de quelques heures le rendu public de mon intérêt pour la reprise des Girondins. Vous voyez manifestement d’un mauvais œil mon possible engagement auprès d’un autre grand club de Ligue 1, et ce, alors qu’une offre de reprise concurrente émane de personnes de proches de la direction actuelle du LOSC », fait remarquer Gérard Lopez, qui annonce avoir transmis le dossier à ses avocats afin d’étudier une éventuelle suite à ce qu’il estime être un préjudice.