Un petit five met le vestiaire des Girondins en feu !

Un petit five met le vestiaire des Girondins en feu !

Icon Sport

Lundi, 24 heures après la défaite de Bordeaux à Angers 4-1, cinq joueurs girondins ont été surpris à faire un foot à cinq dans un complexe sportif de Mérignac. Cela n'a pas plu à la direction et les explications avec les joueurs ont été très tendues ce vendredi au Haillan.

Si certains se moquent des joueurs de Bordeaux en affirmant qu'ils ne sont pas dignes d'être des professionnels, à cause de leur niveau cette saison, ils ont été pris au mot. Lundi, juste après le déplacement dominical à Angers ponctué par un lourd revers 4-1, cinq joueurs de l'effectif girondin ont profité de leur journée de repos pour aller défier des joueurs amateurs. C'était à Mérignac, dans la périphérie bordelaise, dans un complexe de five ou foot à cinq en français. Les cinq professionnels parmi lesquels Mbaye Niang ont vite été repérés et l'information est parvenue à la direction bordelaise qui n'a pas goûté du tout à ces heures supplémentaires.

Mbaye Niang écarté pour Bordeaux-Lorient

La séance d'entraînement organisée au domaine du Haillan vendredi a été particulièrement houleuse. Selon RMC Sport, la tension est montée entre la direction et les joueurs concernés suite à cette sortie footballistique non autorisée. Le plus virulent fut Mbaye Niang, au point que l'attaquant girondin a été écarté du groupe pour le match crucial de ce week-end face à Lorient.

Niang est écarté officiellement pour « motif disciplinaire », à cause de son comportement lors de l'explication de vendredi. Le Sénégalais a sans doute eu des mots trop violents lors de l'explication. Cependant, l'affaire du foot à cinq de lundi ne va pas en rester là selon l'entraîneur David Guion interrogé en conférence de presse dans la journée. « Le club s’est chargé de ce dossier et des décisions seront prises suite à ces actions », a t-il affirmé. Une nouvelle crise au sein d'un club au bord de la ligue 2 après l'affaire Costil et les tensions entre supporters et joueurs entrevues plus tôt dans la saison. Alors que la relégation pourrait être actée samedi soir, les Girondins de Bordeaux sont plus que jamais au bord de l'implosion.