Triaud : « Au moins la Ligue des Champions »

Avec deux matchs en retard, les Bordelais n’ont bien sûr pas dit adieu au titre de champion de France. Mais si l’accumulation des contre-performances se poursuit, Jean-Louis Triaud aimerait au moins voir son équipe sauver les meubles. Le président des Girondins espère surtout pour cela que la malchance quittera son équipe, même si l’arbitre en a encore pris pour son grade après la défaite à Paris (3-1).

« Ce match nous laisse de l'amertume... L'exclusion de Ramé alors qu'on maîtrise le match, sur le deuxième but il y a un hors-jeu tellement évident que l'arbitre ne le siffle pas, Edel détourne une frappe sur le poteau... On est dans une période où rien ne veut sourire, on n'est pas en réussite, pas chanceux. On ne va pas s'abriter derrière ça, mais ça compte... Cela va bien finir par tourner un jour, en attendant on ne va pas lâcher et essayer de gagner nos huit derniers matches, pour au moins essayer d'accrocher la Ligue des champions. Peut-être que le printemps sera plus souriant », a espéré le dirigeant bordelais. Il serait bon de lui rappeler que le printemps a commencé depuis deux semaines déjà…