FCGB : Les ultras s’abstiennent, Longuépée échappe à l’incendie

FCGB : Les ultras s’abstiennent, Longuépée échappe à l’incendie

Photo Icon Sport

A l’occasion de la 1ère journée de Ligue 1, les Girondins de Bordeaux recevront Nantes sans les Ultramarines. Le principal groupe de supporters a décidé de ne pas assister à la rencontre, pour le plus grand bonheur du président Frédéric Longuépée.

La reprise de la Ligue 1 offrira une petite trêve à Frédéric Longuépée. En conflit avec les Ultramarines depuis plusieurs mois, le président de Bordeaux pouvait craindre une nouvelle action hostile lors de la venue du FC Nantes vendredi. Mais finalement, le principal groupe de supporters des Girondins, réticent à l’idée de choisir 5 000 fans pour respecter la jauge imposée par le gouvernement, a décidé de ne pas assister à à la rencontre.

« Une jauge à 5 000 personnes est forcément excluante, a expliqué l’association dans un communiqué. Une telle restriction prive non seulement beaucoup de supporters de se rendre au stade, mais aussi et surtout de nombreux abonnés - les fidèles parmi les fidèles - de retrouver le chemin des gradins. C'est pour nous une ligne rouge. La proposition du club, qui souhaitait autoriser l'ensemble des abonnes du Virage Sud à se rendre au stade, n'est pas acceptable moralement pour nous. »

Un message pour Longuépée

« (...) Toute sélection dans les tribunes de football est une antithèse, une négation de notre raison d'être. (...) Et croyez-nous, ce n'est pas l'envie de réintégrer nos tribunes et de soutenir notre équipe qui nous manque. Ni celle de mettre le feu à M. Longuépée, d'ailleurs, a précisé le groupe. (...) Voyons le côté positif. Ce nouveau logo et les nouvelles couleurs du club connaîtront leur baptême du feu sans nous. » Autant dire que les hostilités reprendront très vite…