FCGB : Gourvennec en danger, il répond

FCGB : Gourvennec en danger, il répond

Photo Icon Sport

Jocelyn Gourvennec, entraineur de Bordeaux, après la défaite 0-3 face à Strasbourg : « C'est un moment très difficile. On s'est fait transpercer très tôt. On a vu une équipe strasbourgeoise qui a tout de suite pris confiance. On a été plongé dans le doute dès le départ et on a ensuite été en grande difficulté. Ils auraient pu mettre plus de buts... On a été transpercé et ils ont été très opportunistes. Le coup franc (du deuxième but) fait mal. On a eu des situations, mais on aurait pu jouer deux heures sans marquer. C'est un moment très difficile, on comptait sur ce match pour continuer d'avancer à domicile. On a failli ce soir dans notre stade, ce qu'on n'avait pas fait depuis un moment. Quand c'est difficile, il ne faut pas baisser la tête et faire le dos rond, continuer à bosser, sans rien lâcher. Il faut rester digne dans ces moments. Les «Gourvennec démission» ? C'est logique quand le public est mécontent. Ça ne fait jamais plaisir. C'est un mécontentement général. On a été battu 3-0 par un promu, et quand on est Bordeaux, on doit s'imposer dans ce genre de matches. Ça reste une rencontre, il y en a encore beaucoup. Il faut rester unis et continuer à travailler. Menacé ? Je ne pense pas à ça. Je mets toute mon énergie dans mon métier. Il n'y a que ça qui compte. Les joueurs répondent présents. Il y a trop d'écart entre le match de Saint-Étienne (victoire 3-0, 15e journée) et celui de Strasbourg. Mais tout ne doit pas être remis en cause. Il n'y a que le travail, l'abnégation et le courage qui vont nous sortir de là » (Source Canal+ Sport)