FCGB : Bordeaux déplumé à Lyon, Poussin prend tout pour lui

FCGB : Bordeaux déplumé à Lyon, Poussin prend tout pour lui

En pleine lutte pour le maintien en Ligue 1, Bordeaux a pris une grosse claque ce dimanche après-midi sur la pelouse de l’Olympique Lyonnais (1-6). La faute notamment à Gaëtan Poussin, le gardien des Girondins…

Ces derniers temps, les scores de tennis s’enchaînent dans le championnat de France. Après les cartons de Lorient et du PSG le week-end dernier, c’est l’OL qui a infligé une correction à Bordeaux ce dimanche (6-1). Pourtant en crise après son élimination de l’Europa League jeudi dernier, Lyon a largement dominé le FCGB. Une débandade que le club au scapulaire doit en partie à Gaëtan Poussin. Titularisé en lieu et place de Benoit Costil par David Guion, le gardien de 23 ans a complètement pris l’eau en encaissant six buts. Mais c’est surtout lui qui a plombé son équipe en faisant une énorme bourde sur le but du 2-0, inscrit par Toko Ekambi. Sur une passe en retrait, le portier bordelais a effectivement dévissé son dégagement pour offrir une passe décisive à l’attaquant lyonnais. Par la suite, Poussin ne s’est pas vraiment racheté. Un match sans que le gardien assume complètement, vu qu’il a pris la responsabilité de la défaite girondine. 

« Cette défaite, elle est pour moi ! »

« Je ne vais pas passer par quatre chemins. Cette défaite, elle est pour moi ! J'ai fait ma boulette à 2-0, j'ai mis un coup de massue à l'équipe. C'est la vérité. Quand on fait des mauvaises choses, il faut assumer. J'avais la chance de jouer, je n'ai pas répondu présent. Je ne vais pas m'excuser, mais je vais porter mes responsabilités. Il ne faut pas tout jeter, il faut rebondir contre Saint-Etienne mercredi prochain, il faut vite passer à autre chose. Mon erreur est un tournant. Il y a des choses à améliorer. J'assume, c'est pour moi aujourd'hui. Je tiens à m'excuser auprès des supporters qui ont fait le déplacement. Mercredi, il faudra réagir et ne pas rigoler avec eux », a balancé, sur Amazon Prime Vidéo, le gardien bordelais, qui sait que son équipe n’a plus le droit à l’erreur durant le sprint final. Avant-dernier de la L1, à quatre points du premier non-relégable stéphanois, le FCGB va devoir faire de bons résultats pour se sauver. Avec ou sans Poussin ? Ce sera à David Guion de trancher dans les prochaines heures en vue du duel de la peur contre l’ASSE mercredi prochain.