Bordeaux : L’erreur fatale de l’OM fait douter Poyet

Bordeaux : L’erreur fatale de l’OM fait douter Poyet

Photo Icon Sport

Toujours en course pour la sixième place de Ligue 1, qualificative pour l’Europa League, les Girondins de Bordeaux devront impérativement s’imposer à Metz samedi lors de la 38e journée.

Pour cette rencontre décisive, Gustavo Poyet veut évidemment mettre toutes les chances de son côté et aligner ses meilleurs joueurs, dont Younousse Sankharé. Le problème, c’est que le milieu de terrain se remet doucement d’une blessure à la cuisse droite. L’ancien Guingampais n’a même pas repris l’entraînement collectif, ce qui inquiète le technicien.

« J’ai besoin de le voir s’entraîner avec le groupe, faire des choses vraiment d’un autre niveau. Parce que tu peux faire cinquante sprints, sauter. On peut penser que tout va bien mais en match tu fais vraiment face à des situations différentes, plus exigeantes, a prévenu Poyet. C’est le dernier match, s’il faut prendre un risque, on va le prendre. Pas un risque démesuré. Ou il joue, ou il ne sera pas dans le groupe. Je ne le prendrai pas pour le mettre sur le banc dans l’espoir de le voir jouer deux minutes en fin de match. »

« Payet, je n’ai pas aimé »

Prêt à lancer Sankharé, l’Uruguayen a tout de même un gros doute. Surtout depuis le pari perdu par l’Olympique de Marseille avec Dimitri Payet, incertain avant la finale de la C3 contre l’Atlético Madrid (3-0) mercredi, et qui a dû sortir dès la 32e minute. « Je n’ai pas aimé ce qu’il s’est passé avec Payet. Tu prends ce joueur, parce que tu sais que tu as besoin de lui pour gagner le match. Mais si ça ne tourne pas bien, tu es mal. Payet a commencé de façon spectaculaire mais après, tu prends un but, il se blesse et c’est fini. C’est d’autant plus fini que sa blessure impacte le groupe », a souligné le coach girondin, qui attendra le dernier moment pour se décider.