Bordeaux : Décisif pour l’OM, Costil se trouve indispensable

Bordeaux : Décisif pour l’OM, Costil se trouve indispensable

Coupable sur le but encaissé face à l’Olympique de Marseille (0-1) vendredi en Ligue 1, Benoît Costil assume son erreur grossière. Mais le gardien des Girondins tient à relever la tête et à aider son équipe dans la course au maintien.

Et dire que Benoît Costil ne devait pas disputer cette rencontre… Quelques heures avant le coup d’envoi, on apprenait que le gardien de Bordeaux, de retour après un test positif au Covid-19, avait obtenu une dérogation de la part de la Ligue de Football Professionnel pour affronter l’Olympique de Marseille. Résultat, le portier a réalisé des arrêts importants, mais a surtout offert le but décisif au Marseillais Cengiz Ünder sur une relance manquée. Une erreur assumée en zone mixte, où l’ancien Rennais n’a pas souhaité évoquer l’état physique de son équipe touchée par la crise sanitaire.

Costil se sent « con »

« Je n'en veux pas à la LFP, il y a un règlement qui est en cours, on ne va pas se plaindre 1 000 ans, on n'est pas des petits garçons, a réagi Benoît Costil. Il y a des joueurs très diminués qui pouvaient jouer, on a assumé. Ce (vendredi) soir, il aurait été trop facile pour moi de me cacher et de partir sans vous parler. J'ai voulu ce match, j'assume cette erreur lourde de conséquences. On se sent toujours con quand on fait ce genre d'erreur, c'est ce qui fait aussi la beauté du poste, on n'a pas le droit à l'erreur. »

« Je vais vous dire un truc : toute ma carrière, je l'ai construite dans la difficulté, elle sera comme ça jusqu'à la fin. Ce soir, je l'assume, je suis le gardien qui suis responsable de cette défaite après 44 ans mais ce club va avoir besoin de moi jusqu'à la fin de saison, a annoncé le cadre des Girondins. Je vais batailler et je vais être important pour l'équipe et le club. Hors de question que je me cache. » De retour à Rennes le week-end prochain, Benoît Costil aura l’occasion de se rattraper.