« Quartier, musulman », Benzema « réconcilie » la France

« Quartier, musulman », Benzema « réconcilie » la France

Didier Deschamps n'a pas l'habitude de se laisser dicter ses choix, et le sélectionneur national a surpris tout le monde en faisant revenir Karim Benzema en équipe de France. Une réconciliation qui selon Libération dépasse le simple football.

Pour les amateurs de foot, c’était une évidence, Karim Benzema avait 1000 fois sa place chez les Bleus. Mais depuis 2015, le sélectionneur national avait décidé de se priver de l’attaquant français du Real Madrid pour des raisons qui n’avaient rien à voir avec le sport. Impliqué dans l’affaire de la sextape de Valbuena, et auteur de propos déplacés à l’encontre de Didier Deschamps, KB9 a payé au prix fort ces dérapages, puisqu’en 2018 il a assisté devant sa télé à la victoire de la France lors du Mondial 2018. Là où certains auraient abdiqué, Karim Benzema a bossé encore plus fort, devenant le leader du vestiaire au Real Madrid et l’homme de base de Zinedine Zidane. Et mardi soir, Didier Deschamps, avec qui il avait eu l’occasion d’avoir une longue discussion, mettait un terme à ce qui était une aberration sportive en faisant venir l’ancien Lyonnais à l’Euro.

Dans Libération, on rappelle que cette convocation de Karim Benzema n’est pas anodine dans le climat actuel dans la société française. Car si pour les amateurs de foot la venue de l’attaquant madrilène est une évidence, le grand public a souvent été moins fan de KB9. Pour Luc Le Vaillant, la décision du coach de l’équipe de France est très importante. « La main tendue de Deschamps dépasse le simple cadre du foot. Il tente une réconciliation nécessaire avec le sombre héros d’une France des quartiers, d’une France souvent issue de l’immigration et fréquemment de culture musulmane. Ainsi Deschamps coupe court au martyrologue et à la vindicte qui va avec. Le Basque grandi à Nantes tente une démarche inclusive, plus politique que sportive. Même s’il y a mis le temps, il signifie que la maison tricolore sait offrir une deuxième chance, jeter la rancune à la rivière et rapatrier tous les siens en son sein », explique le journaliste de Libé, qui fait également remarquer que Didier Deschamps réussit une masterclass avec cette décision de convoquer Karim Benzema. Reste à démontrer lors de l'Euro que sur le plan sportif tout cela fonctionne. Mais franchement voir une attaque Mbappé, Benzema, Griezmann, ça fait rêver.