Gallas : "Il faut tourner la page"

Gallas : "Il faut tourner la page"
Alors que l'équipe de France a retrouvé le chemin de Clairefontaine, William Gallas revient sur l'Euro 2008 et évoque la nouvelle vie du groupe France.

William, qu’avez-vous fait après l’élimination de l’Euro ?

Je suis parti en vacances avec ma famille en Guadeloupe, j’ai coupé mon téléphone, j’ai refusé pas mal d’interviews car j’avais besoin de penser à autre chose, d’évacuer l’élimination à ma façon.

Avez-vous suivi tout ce qui s’est passé autour du maintien ou non de Raymond Domenech à son poste de sélectionneur ?

Franchement, j'étais retiré de tout. J'étais en dehors de tout ça, je ne suivais pas l’actualité du football à ce moment.

Et que pensez vous de la décision de la FFF de le garder à son poste ?

Ce n'est pas un échec à l’Euro qui va tout remettre en cause. Il a eu un superbe parcours pendant le Mondial 2006. En 2008, effectivement ça a été moins bien. Mais c’était quand même très important d'avoir un entraîneur qui connaît déjà les joueurs. Là, ça va aller très vite, dans quelques semaines ce sera déjà les qualifications pour le Mondial. Il faut tourner la page, penser à ce qu'on va faire pour les années à venir. On a envie de participer à la Coupe du monde 2010 et c'est le plus important.

Il y a une jeune génération qui arrive chez les Bleus, qu’en pensez-vous ?

En France, on a la chance d’avoir des prodiges de 20 ans, maintenant c’est à deux de montrer de quoi ils sont capables. On espère que tout se passera bien, mais nous serons tous sous pression car on a tous envie d'être au Mondial et ce ne sera pas facile car notre groupe n’est pas facile, il faudra être solidaire.

Vous êtes désormais un ancien dans cette équipe, cela change votre approche ?

La seule chose, c'est qu'il faut que je sois bon sur le terrain. Pendant les matches, je vais prendre un peu plus de responsabilités vu que je suis le joueur plus ancien derrière. On aura un règlement entre nous, il faudra en parler. Que ce soit Thierry Henry, que ce soit moi, et avec deux trois autres joueurs, on va faire une réunion pour savoir comment cela va se passer dans la vie du groupe.

Et le poste de capitaine, vous y pensez ?

Non, je ne suis même pas demandeur. Il y a un joueur qui est plus expérimenté et qui a plus de sélections que moi, et à mes yeux c'est lui qui devrait avoir le brassard, c’est Thierry Henry.


Propos recueillis par Bruno Lejeune