EdF : Viril mais correct, Bixente Lizarazu tacle les Bleus

EdF : Viril mais correct, Bixente Lizarazu tacle les Bleus

Photo Icon Sport

Samedi, les hommes de Didier Deschamps ont livré une prestation affligeante sur la pelouse de Konya, en s’inclinant 2-0 contre la Turquie.

Dépassés dans les duels, peu inspirés offensivement, les partenaires d’Antoine Griezmann sont passés complètement à côté de leur rencontre. Ce mardi en Andorre, ils devront impérativement afficher un autre niveau de jeu et de motivation pour oublier le cauchemar turc. C’est le message que Bixente Lizarazu a voulu faire passer dans L’Equipe, rappelant que le titre de champion du monde ne protégeait de rien, et qu’il était impératif de montrer un autre visage au plus vite.

« Un titre de champion du monde ne protège de rien, ce n’est pas un abonnement à vie. Si on ne met pas le minimum syndical en termes de concentration, d’engagement et de maîtrise technique, c’est terminé. Ce statut oblige à la constance et à l’excellence. Il n’accepte pas le relâchement parce que l’adversaire, quel qu’il soit, est à fond, parce qu’il veut battre le champion. La réponse obtenue en Andorre est importante. Passer une fois à côté de son match, au fond, ça arrive à toutes les équipes, même les meilleures. Cela rappel aux Bleus que les pièges sont partout, s’ils tombent dans le confort, la suffisance » a rappelé Bixente Lizarazu, qui ne tolèrera pas un second faux-pas face à une équipe d’Andorre supposée être bien plus faible que la Turquie.