EdF : Olivier Giroud est « toxique », ça dérape brutalement

EdF : Olivier Giroud est « toxique », ça dérape brutalement

Icon Sport

Olivier Giroud a été décisif contre l'Angleterre, et depuis le début du Mondial 2022 au Qatar, l'attaquant tricolore brille de mille feux. De quoi permettre à ses supporters de régler quelques comptes.

Bien malin celui qui il y a six mois pouvait se douter qu’Olivier Giroud serait un titulaire indiscutable durant la Coupe du Monde et que le buteur de 36 ans serait rapidement devant Thierry Henry au classement des meilleurs buteurs de l’histoire de l’équipe de France. L’été dernier, la présence de Giroud dans la liste de Didier Deschamps n’était même pas acquise. Et il y a des avis qui sur ce sujet vieillissent très vite et très mal. Et celui de Grégory Schneider sur Oliver Giroud, lancé sur l’antenne d’Europe 1 il y a un mois presque jour pour jour, en fait partie.

Même s’il est toujours facile de réécrire l’histoire, ce soir-là, le journaliste de Libération avait été très sévère à l’encontre de l’attaquant de l’AC Milan dont on venait d’apprendre qu’il était dans la liste des joueurs retenus par Didier Deschamps pour disputer le Mondial 2022 avec l’équipe de France. Pour Grégory Schneider, Olivier Giroud n’avait rien à faire à Doha avec les Bleus et pas seulement pour des raisons sportives. Et c’est justement cela qui a fait revenir cette histoire 48 heures après la victoire contre l’Angleterre. Car le journaliste de Libération a vraiment été rude avec le buteur tricolore.

Olivier Giroud toxique dans le vestiaire de la France ?

Au micro d’Europe 1, Grégory Schneider a frappé fort contre Olivier Giroud. « Je ne comprends rien à la présence de Giroud dans la liste (…) OK Giroud c’est 50 buts, mais pourquoi pas aller chercher Just Fontaine. Pour moi, Giroud c’est le monde d’avant (…) Giroud n’a rien à faire là et il ne jouera pas (Ndlr : C’était avant les blessures de Nkunku et Benzema). Quand il joue, il faut changer de logiciel. Et en plus, il est d’une grande toxicité en interne. Je peux vous expliquer pourquoi. Il y a eu des histoires avec le service médical par exemple. Pourquoi il est dans le groupe ? Je me demande s’il n’y a pas un gain médiatique à ce qu’il aille au Qatar, car la France entière le voulait », a lancé le journaliste. Un mois plus tard, ce coup bas porté à celui qui a marqué le but de la qualification contre les Anglais ressort sur les réseaux sociaux et provoque des commentaires très virulents.

Connu pour ses avis très tranchés, Grégory Schneider prend cher en retour. « En même temps, journaliste sportif à Libé, c’est comme chroniqueur littéraire chez Hanouna », « Se tromper, c'est pardonnable. Mais le faire avec un tel aplomb et une telle assurance, c'est du grand art », « j’espère que ce guignol reverra son discours tenu à cette date et qu'il en  tirera les conséquences à savoir reconnaître que le guignol c'est lui je doute fort que son patron lui octroie une prime de fin d’année », « Les gens parlent au-delà de ce qu’ils savent avec une assurance qui est proportionnelle à leur incompétence », le journaliste prend cher pour avoir attaqué Olivier Giroud.