EdF : Mohamed Bouhafsi présente ses excuses à Adrien Rabiot

EdF : Mohamed Bouhafsi présente ses excuses à Adrien Rabiot

Icon Sport

Adrien Rabiot réalise pour l'instant un énorme Mondial avec l'équipe de France dans la foulée de quelques très beaux matchs avec la Juventus. Pour le milieu de terrain, souvent critiqué, l'heure de la revanche a sonné.

Longtemps considéré comme le vilain petit canard du football français, et il le méritait parfois lorsque comme en 2018 il avait refusé d’être suppléant en équipe de France avant le Mondial en Russie, Adrien Rabiot éteint actuellement toutes les critiques. Car c’est une évidence, à lui seul, il fait le travail dans le milieu de terrain tricolore, au point même que l’on ne parle plus des absences de Paul Pogba et N’Golo Kanté, alors que l’on annonçait d’énormes soucis pour l’équipe de Didier Deschamps au Qatar. Impeccable lors des derniers matchs de Serie A avec la Juventus, où il était même devenu buteur, Adrien Rabiot rappelle à tout le monde qu’il n’est pas seulement le joueur caractériel que certains ont voulu décrire. Et si certains se moquaient de la volonté de Manchester United de l’arracher à la Juventus l’été dernier, le milieu de terrain français incite tout le monde à la réflexion. C’est par exemple le cas de Mohamed Bouhafsi.

Adrien Rabiot, le joueur le plus libre de l'équipe de France

Sur RTL, le journaliste a reconnu s’être totalement planté concernant Adrien Rabiot. « Je présente mes excuses auprès d’Adrien Rabiot. J'ai longtemps cru qu'il n'était qu'un joueur intéressant comme les autres. Et pourtant, celui qu’on appelle le Duc de Créteil pour sa longue chevelure et sa ville d’origine est bien plus qu’un simple bon joueur de football. Depuis plusieurs mois, il est devenu l’un des titulaires indiscutables de la Juventus, l’un des plus grands clubs italiens, mais surtout il est devenu au sein des Bleus 2022 la belle copie d’un Emmanuel Petit de 1998, le joueur indispensable au milieu de terrain. Rabiot contre la Pologne c’est 86% de passes réussies, 100% de ses tacles réussis, et le plus grand nombre de ballons récupérés par la France. A 27 ans, Adrien Rabiot a peut-être atteint l’âge de la maturité, à moins que ce soit les journalistes, dont moi, qui se soient trompés sur un jeune exposé si jeune. A 17 ans, Rabiot foulait déjà la pelouse du Parc des Princes à côté de Zlatan Ibrahimovic, à 21 ans, il enfilait le maillot des Bleus. Il est discret, secret, unique finalement, c’est ce qui le rend attachant. Il a été l’un des premiers à avoir sa maman comme agent, avant Mbappé, à rejeter les propositions de sponsors, de ne pas avoir de contrat d’équipementier de chaussures en équipe de France pour être libre de changer quand il le semble. Espérons qu’il ait un destin à la Petit avec un but en finale », a confié, dans sa chronique, un Mohamed Bouhafsi tombé sous le charme d’Adrien Rabiot.