EdF : Mbappé fera ce qu'on lui dit chez les Bleus

EdF : Mbappé fera ce qu'on lui dit chez les Bleus

Photo Icon Sport

En fin de saison, alors qu’il venait de remporter le Trophée UNFP de meilleur joueur de la saison en Ligue 1, Kylian Mbappé avait réclamé plus de responsabilités au Paris Saint-Germain.

Un message clair et net qui traduit sa volonté de s’installer au centre de l’attaque du club de la capitale la saison prochaine. Mais en attendant de savoir si Thomas Tuchel lui fera de la place, au détriment d’Edinson Cavani, le champion du monde n’a pas les mêmes exigences en équipe de France. Titulaire au poste de numéro neuf face à la Bolivie dimanche dernier (2-0), l’international tricolore n’a pas vraiment brillé, sortant même à la mi-temps à cause d’une petite blessure à la cheville. Remis, Mbappé devrait bien participer au match qualificatif pour l’Euro 2020 en Turquie samedi. Mais probablement dans un rôle d’ailier, vu qu’Olivier Giroud va reprendre sa position axiale. Ce qui ne déplait pas à Didier Deschamps.

« Mbappé a eu un petit souci sur le dernier match, on a fait en sorte de le ménager cette semaine, mais je n'ai pas d'inquiétude. Il peut jouer dans différentes positions et différents systèmes, l'important c'est qu'il ait de la liberté, il peut être efficace dans différentes positions. Il ne faut pas l'enfermer dans un poste bien précis. Dans l'axe, il est plus dos au jeu. Ce qui l'empêcherait sans doute de prendre aussi souvent qu'il le souhaite de la vitesse, lui faisant alors perdre l'un de ses principaux atouts », a avoué, en conférence de presse, le sélectionneur des Bleus, pour qui Mbappé va devoir mettre sa gourmandise de côté au moins jusqu’à l’année prochaine. DD n’a de toute façon aucune raison de changer, puisque Giroud continue de planter des buts et Mbappé brille sur un côté.