EdF : Mbappé blessé à la cheville, le coup de chaud

EdF : Mbappé blessé à la cheville, le coup de chaud

Inquiétude chez les Bleus à l’approche du match face à la Tunisie avec la blessure de Kylian Mbappé à la cheville qui s’est réveillée. Rien de dramatique pour le moment, mais le staff est aux petits soins pour l’attaquant français. 

L’équipe de France prépare sereinement son match de mercredi face à la Tunisie, avec déjà la qualification en poche et l’assurance sauf catastrophe de prendre la première place. Un parcours parfait qui peut même surprendre sachant que les Bleus ont été handicapés par de nombreux pépins physiques et forfaits, et pas pour des joueurs secondaires. Pogba, Kimpembe, Benzema ou Nkunku ne disputeront pas la Coupe du monde, mais il y a toujours des forces vives. Et notamment un Kylian Mbappé en feu et qui compte bien enchainer avec un troisième match de poule, ne serait-ce que pour faire grimper ses statistiques et maintenir la confiance. 

Une douleur à la cheville qui se réveille

Mais encore faut-il être en état de le faire. En effet les journalistes qui suivent l’équipe de France à Doha l’affirment, Kylian Mbappé est gêné par une douleur à la cheville depuis le match face au Danemark et cela s’est vu ce mardi lors de la séance d’entrainement des Bleus. Ce n’est pas dans le deuxième match du mondial que Mbappé s’est blessé, mais cela a réveillé une vieille douleur. Lors de la séance de ce mardi, l’attaquant du PSG y est apparu avec un renfort au niveau de la cheville, et si son état de santé n’inquiète pas outre mesure le staff médical, il y a une attention particulière à ce niveau. « Kylian Mbappé a mal à la cheville, il avait déjà un strapping lors de l’intégralité de la séance. C’est une douleur sans gravité et qu’il avait déjà ressentie contre le Danemark et qui peut resurgir de temps à autre. Une décision sera prise dans les prochains heures s’il sera titulaire ou non contre la Tunisie », a fait avoir Bertrand Latour, l’envoyé spécial de L’Equipe auprès de l’équipe de France. Une preuve que le dossier est en tout cas sous surveillance avec le staff médical, qui aura certainement son mot à dire sur la participation du joueur du PSG au dernier match de poule.