EdF : Lloris et Maignan, après eux c'est le désert en Bleu

EdF : Lloris et Maignan, après eux c'est le désert en Bleu

Icon Sport

En l’absence de Mike Maignan (blessé) et de Steve Mandanda, Didier Deschamps a fait appel à Benoit Costil et à Alphonse Areola en Equipe de France.

Si le sélectionneur des Bleus a tourné une page avec Steve Mandanda, il n’a pas incorporé de nouveau gardien dans son groupe. En effet, Mike Maignan a été propulsé en numéro deux derrière Hugo Lloris et pour le moment, c’est Benoit Costil qui assume le rôle de troisième gardien. Il faut dire que la génération suivante peine à faire émerger un gardien de niveau international. Il a souvent été question d’Illan Meslier, titulaire depuis deux ans en Premier League à Leeds sous les ordres d’un certain Marcelo Bielsa. Il y a quelques mois, une véritable hype avait déferlé sur les réseaux sociaux pour que l’ancien Lorientais soit appelé par Didier Deschamps. Ce n’est plus le cas depuis quelques semaines au vu des prestations difficiles de Meslier et de Leeds, quinzième de Premier League.

Illan Meslier n'a plus la cote

Et si Illan Meslier n’apparait plus dans les radars de l’Equipe de France, c’est totalement logique selon un recruteur de Premier League. Sous couvert d’anonymat, ce dernier a tapé sur le gardien en Leeds en expliquant qu’il peinait à progresser et à franchir un cap. « Il plaît parce qu'il entre parfaitement dans les critères de Bielsa, notamment dans la relance, mais je ne le vois pas progresser beaucoup. Les erreurs qu'il commettait il y a quelques mois, il les reproduit. Dans certaines prises de balle aériennes, ça reste friable » a analysé ce recruteur de Premier League, pour qui il serait donc totalement prématuré de voire Meslier avec l’Equipe de France. Dommage pour le gardien de Leeds à l’heure où Bernardoni et Lafont n’ont pas encore eu leur chance avec les Bleus malgré un parcours impeccable avec les Espoirs.