EdF : Le staff désigne le vrai leader, ce n’est pas Mbappé

EdF : Le staff désigne le vrai leader, ce n’est pas Mbappé

Meilleur buteur de l’équipe de France dans ce Mondial 2022, Kylian Mbappé semble prêt à porter les Bleus dans la compétition. Mais en réalité, l’attaquant du Paris Saint-Germain n’est pas le vrai leader des champions du monde.

Lorsque l’on évoque l’équipe de France à l’étranger, le nom de Kylian Mbappé n’est jamais très loin. L’attaquant des Bleus, déjà auteur de trois buts pendant la Coupe du monde au Qatar, représente la principale menace côté tricolore. Il n’empêche que la star du Paris Saint-Germain n’a pas encore obtenu le statut de leader, que ce soit sur ou en dehors du terrain. D’après un membre du staff technique, qui s’est confié au journaliste Mohamed Bouhafsi, le rôle appartient toujours à Antoine Griezmann, de retour au premier plan après un début de saison compliqué.

Griezmann revient de loin

« Griezmann outragé, Griezmann brisé, mais Griezmann libéré ! En tout cas depuis le début de la Coupe du monde, a réagi le chroniqueur de RTL. Qui a le souvenir de ces commentateurs qui disaient, juste avant compétition, que le meneur de jeu devait être sur le banc, qu'il ne devait pas être titulaire avec les Bleus ? Un Antoine Griezmann qui n'a jamais rien lâché, alors qu'il a été au cœur d'une affaire jamais vue dans le football. » Malgré son temps de jeu longtemps limité à cause du désaccord entre ses dirigeants catalans et madrilènes, l'attaquant de l'Atlético s'est refait une santé.

« (…) L'équipe de France a été sa bouffée d'oxygène, a expliqué Mohamed Bouhafsi. Un membre du staff des Bleus me dit : "Sur, et en dehors du terrain, c'est lui le vrai leader." Et quand on parle du retour de Griezmann, il n'y a qu'à voir les statistiques. Contre le Danemark, c'est 80% de passes réussies, une passe décisive, et même quatre tacles réussis. Il est partout. Pour être champions du monde, rien de mieux qu'un bon coup de Grizou. » Repositionné au poste de relayeur, Antoine Griezmann a retrouvé toute son influence sur le jeu des Bleus.