EdF : Griezmann patron des Bleus, Deschamps s’obstine

EdF : Griezmann patron des Bleus, Deschamps s’obstine

Longtemps en difficulté au FC Barcelone, puis après son retour à l’Atlético Madrid, Antoine Griezmann a toujours pu compter sur le soutien de Didier Deschamps. Le sélectionneur de l’équipe de France considère encore l’attaquant comme son leader technique, d’où le schéma mis en place lors du dernier rassemblement.

Diego Simeone et l’Atlético Madrid ne sont pas les seuls à savourer le retour en forme d’Antoine Griezmann. Ce regain de confiance fait également plaisir à Didier Deschamps, qui n’a pas caché sa satisfaction en conférence de presse. « Il a fait des très bons matchs et son entraîneur a reconnu qu'il avait retrouvé le Grizou qu'il connaissait, dans l'efficacité, s’est réjoui le sélectionneur des Bleus. Il était très heureux d'aller à l'Atlético Madrid. Depuis le dernier rassemblement, il n'y a que des ondes positives, ça se matérialise, il est encore plus heureux de part l'influence qu'il a sur son club et les résultats qui suivent. »

Autant dire que l’attaquant n’est pas près de perdre son statut en équipe de France. Un costume de leader tout à fait mérité selon Stéphane Guy. « Il y a quand même une constante, mis à part peut-être un ou deux matchs de l'Euro où on l'a trouvé décevant, mais c'est qu'il est bon en équipe de France. Il est très bon, a commenté le journaliste de RMC. Cela a toujours été le cas. C'était le cas lors de l'Euro 2016, à la Coupe du monde 2018. Depuis le fiasco de cet Euro 2021, il a également retrouvé son rôle de patron sur les derniers matchs. »

Le système choisi pour Griezmann

« C'est évident, je sais que ce système est basé par rapport à lui, c'est vrai. C'est-à-dire que l'obsession de Didier Deschamps, qui lui a coûté cher à l'Euro, et qui le poursuit obstinément en vue de 2022, c'est de trouver comment associer ce trio Karim Benzema, Antoine Griezmann et Kylian Mbappé, a poursuivi le commentateur. Peut-être qu'il pense que ce 3-4-3, avec un Antoine Griezmann en homme libre derrière Karim Benzema et Kylian Mbappé, c'est la bonne solution. » Pour le moment, l’association n’est pas flamboyante. Mais le trio a encore le temps de peaufiner ses automatismes.