EdF : Didier Deschamps viré, Zidane passe à l'action !

EdF : Didier Deschamps viré, Zidane passe à l'action !

Didier Deschamps a de grandes chances de poursuivre son aventure à la tête de l’équipe de France après la finale de la Coupe du Monde. Mais Zinedine Zidane attend son heure, et fait tout pour qu'elle arrive très rapidement. 

Avant de partir au Qatar pour disputer le Mondial 2022, le sort du banc de touche des Bleus semblait plus ou moins scellé. Après une décennie à la tête de la sélection, Deschamps aurait pu partir avec les honneurs pour laisser place à Zinédine Zidane. Mais il n’en sera probablement pas ainsi, vu qu’en amenant la France en finale de la Coupe du Monde pour la deuxième de suite, après le sacre en 2018, DD s’est offert le droit de choisir son futur. En fin de contrat avec la FFF, le sélectionneur va effectivement bientôt discuter avec le président Noël Le Graët, qui avait promis de laisser le choix final à Deschamps en cas de qualification pour le dernier carré au Qatar. Et sachant que cette mission a été plus que réussie, l’ancien entraîneur de l’OM va probablement prendre la décision de rester à la tête de l’équipe de France, jusqu’à l’Euro 2024. Une mauvaise nouvelle pour Zinédine Zidane, qui attendait sagement la place. Mais pour Frank Leboeuf, Zizou doit patienter car son heure viendra forcément chez les Bleus.

Zidane sélectionneur, Platini président… Leboeuf en rêve

« Je pense que Deschamps va continuer. Il veut gagner le championnat d'Europe avec cette équipe. Il a des joueurs très très jeunes qui sont capables de montrer déjà des qualités énormes et je pense qu'il va vouloir au moins continuer jusqu'au championnat d'Europe. Après, il semble que la porte soit ouverte et grande ouverte pour Zinedine Zidane. Et je trouve que c'est une belle chose, qu'après Didier, ce soit Zizou et qu'avant Didier c'était Laurent Blanc. Je pense qu'il y a beaucoup à apprendre de 1998 et des joueurs qui ont voulu embrasser cette carrière d'entraîneur. J'adorerais après Didier, quand Didier aura décidé d'arrêter, que Zizou prenne le relai et que Michel Platini soit président de la Fédération Française de Football. Ça aurait de la gueule », a lancé, sur un site de casinos en ligne, le champion du monde 1998, qui demande à Zidane de rester à la disponibilité de la FFF pour prendre la suite de Deschamps, si ce dernier venait à rester. 

Deschamps n'a pas encore prolongé son contrat

Pas certain que cette option soit celle préférée par Zinedine Zidane, qui s'était mis justement à disposition des Bleus cet été en refusant plusieurs grosses offres, notamment de la part du PSG et de Manchester United. L'ancien maestro des Bleus était plus que prêt à rejoindre l'équipe de France en 2024, et devra désormais se demander s'il continue sa longue période de régime sec ou s'il reprend du service au sein d'un club. Mais encore faut-il que Didier Deschamps continue son aventure avec les Tricolores, qui se termine officiellement dans moins de 48 heures. C'est ce qu'il avait annoncé récemment en marge de la Coupe du monde, comme quoi le travail de sélectionneur lui plaisait particulièrement. Mais selon les indiscrétions de Romain Molina, la FFF n'a pas encore eu confirmation du maintien de Deschamps, et des voix se font entendre pour mettre quand même Zinedine Zidane sur le trône, ce qui serait une énorme surprise, mais aussi le fruit d'un lobbying intensif de la part du clan de l'ancien madrilène.

Zidane fait le forcing pour éjecter Deschamps

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par zidane (@zidane)

En effet, les indices se multiplient pour faire comprendre que le clan Zidane n'acceptera peut-être pas aussi facilement que le poste de sélectionneur lui passe sous le nez. C'est ce que confirme notamment Chérif Ghemmour, journaliste à So Foot, sur les ondes de Sud Radio. « La prolongation de Deschamps, ce n’est pas une reconduction tacite. Evidemment que, malgré ces objectifs remplis, il faut qu’il se voit avec le président, qui est quelqu’un de très contesté même si c’est encore le président. Ils doivent se voir ces jours-ci, donc on va bientôt connaitre l’issue de ces réunions. Le problème c’est que Didier Deschamps veut rester jusqu’en 2026, et ce n’était pas prévu. Sur ça, il y a Zinedine Zidane qui attend dans l’antichambre. Et il n’attendra pas quatre ans de plus. A priori, il n’y a pas de suspense car l’objectif est atteint et que le courant passe toujours avec les joueurs. Le problème, c’est que les entraineurs dans l’antichambre, ils usent de leur réseau, de leur lobby. Et quand on est en place, c’est insupportable. Il va y avoir quelque chose de cassé entre Deschamps et Zidane, c’est une guerre larvée et de toute façon, ils se détestent », a livré le journaliste de So Foot, persuadé que la guerre en coulisses peut faire de gros dégâts et aussi réserver de belles surprises dans les prochains jours. Il suffit de voir la récente de Karim Djaziri, ancien agent de Karim Benzema, sur la décision médicale du staff de Didier Deschamps concernant le forfait de KB9, pour se rendre compte que la bataille a déjà commencé.