EdF : Deschamps lui préfère Areola, Costil valide

EdF : Deschamps lui préfère Areola, Costil valide

Photo Icon Sport

En rejoignant les Girondins de Bordeaux l’été dernier, Benoît Costil pensait franchir un cap décisif dans sa carrière.

Quelques mois plus tard, force est de constater que tout ne s’est pas passé comme prévu. Après un début de saison décevant, le gardien bordelais n’a pas évolué dans la hiérarchie de Didier Deschamps. Le sélectionneur de l’équipe de France, qui considère Hugo Lloris et Steve Mandanda comme intouchables, lui préfère toujours le Parisien Alphonse Areola pour le statut de numéro 3. Au vu de ses performances, Costil ne peut qu’approuver ce choix.

« Cette hiérarchie, je la respecte. Et elle est logique : ces trois excellents gardiens évoluent dans trois grands clubs, a réagi l’ancien Rennais interrogé par Eurosport. Si je suis sélectionneur, je fais le même choix ! Moi, je travaille avec mon club, en essayant d’être le plus performant possible. Et si on fait appel à moi, je répondrai présent. »

Costil s’est fait une raison

« Le sélectionneur communiquera sa liste des vingt-trois au mois de juin prochain. Je serai peut-être réserviste ! Car je ne souhaite vraiment pas qu’un des trois gardiens se blesse. Ce sont des gens que j’apprécie, que j’ai appris à connaître depuis trois ans et demi que je fréquente la sélection », a confié le Girondin qui ne prévoit pas de passer son mois de juin en Russie.