EdF : Des progrès en chant, Deschamps va adorer

EdF : Des progrès en chant, Deschamps va adorer

Icon Sport

Avant l’annonce de sa liste pour le Mondial 2022, le sélectionneur français Didier Deschamps va apprendre une anecdote étonnante. Son défenseur central Dayot Upamecano s’est perfectionné en chant pour mieux s’exprimer sur le terrain.

Après le milieu de terrain, affaibli par les absences de Paul Pogba et de N’Golo Kanté, c’est la charnière centrale des Bleus qui inquiète. Raphaël Varane, Jules Koundé, Lucas Hernandez, Presnel Kimpembe… Tous ont récemment soigné, ou soignent encore des pépins physiques à l’approche du Mondial 2022. Peut-être l’occasion pour Dayot Upamecano de s'imposer malgré ses débuts compliqués en sélection. Le roc du Bayern Munich brille en Allemagne, notamment grâce à ses progrès… en chant !

« Un grand joueur, c'est ça : travailler sur les difficultés qu'il a. J'ai regardé ce que j'avais fait de bien et de mal la saison dernière. Et j'ai travaillé là-dessus, a expliqué le Français dans L’Equipe. J'ai pris un préparateur physique qui m'a fait bosser les appuis, la vélocité, le volume. J'ai aussi travaillé ma voix, pour plus communiquer. Et aujourd'hui, je me sens très bien. Comment j'ai travaillé ma voix ? Quand j'étais jeune, j'avais des difficultés à communiquer. Donc ce n'est pas quelque chose de nouveau mais là je ressentais le besoin de travailler ma voix pour davantage diriger ma défense. »

Upamecano peut donner de la voix

« On a travaillé avec un monsieur qui faisait de l'opéra. Je ne peux plus vous les citer mais c'étaient des mots un peu compliqués à répéter (rire). L'idée, c'est de le répéter avec une voix forte pour qu'elle porte, pendant 90 minutes. On a chanté aussi, a révélé Dayot Upamecano. C'était intéressant. C'est important de crier. Pas crier pour crier mais pour diriger une équipe. Un défenseur voit le jeu de derrière, c'est essentiel de savoir le faire pour être un leader. » Après cette étonnante révélation, ça risque de chambrer dans le vestiaire.