EdF : Benzema c'est le point noir des années Deschamps

EdF : Benzema c'est le point noir des années Deschamps

Icon Sport

A l'image de l'ensemble de sa carrière en bleu, Karim Benzema n'aura pas eu la sortie dont il rêvait. Loin du Qatar où l'Equipe de France perdait en finale, Karim Benzema a choisi de mettre fin à sa carrière internationale. Une issue inévitable pour le journaliste Anthony Clément.

L'aboutissement d'une carrière s'est finalement transformé en terrible déconvenue pour Karim Benzema. Tout auréolé de son Ballon d'Or, l'attaquant du Real Madrid espérait faire du Qatar le lieu d'un sacre tant attendu avec les Bleus. Or, le séjour a tourné court pour KB9, parti en catimini avant le premier match de l'Equipe de France contre l'Australie. Forfait à cause d'une lésion musculaire à la cuisse, Benzema a laissé une part de mystère sur les conditions entourant son départ. Il semble quand même que l'attaquant madrilène en veuille au staff et à Didier Deschamps, lesquels n'ont pas tout entrepris pour le retenir dans le groupe.

Benzema-Deschamps, un duo synonyme d'échecs

La relation est rompue et, à 35 ans, difficile d'imaginer Benzema porter encore le maillot bleu. L'intéressé l'a confirmé le lendemain de la finale en postant un message d'adieu apparenté à l'officialisation d'une retraite internationale. Certains regrettent cette décision d'autant que l'homme aux 5 Ligues des champions avec le Real Madrid n'a gagné aucun titre majeur en Equipe de France. Mais, pour le journaliste de l'Equipe Anthony Clément, cette issue n'est que plus logique tant le destin doré de Deschamps n'a jamais rimé avec Benzema.

« Si on fait le ratio potentiel talent/rendement chez les Bleus, oui je pense qu’on est pas loin d’un gros gâchis. Il y a Cantona qui peut aussi rappeler ce genre d’échec. Mais, évidemment c’est une longue frustration, c’est aussi une grosse tâche avec cette affaire de la Sextape qui a dérapé sur l’extra-sportif. Il n’y a pas grand-chose qui sauve la carrière en bleu de Benzema, à part cette soirée contre l’Ukraine qui a été fondatrice pour la génération Deschamps. Force est de constater qu’à chaque fois qu’il a été là, ça a été les pires résultats de l’Equipe de France avec Deschamps. Sachant qu’en plus les relations se sont encore dégradées, ça paraissait totalement inévitable qu’il mette fin à sa carrière internationale sachant que la tendance est que Deschamps reste », a t-il indiqué sur le plateau de l'Equipe de Greg. Immense joueur de club mais modeste joueur de sélection, telle semble définie la carrière de Karim Benzema.