Deschamps prolongé, réponse dès samedi !?

Deschamps prolongé, réponse dès samedi !?

La rencontre a bien eu lieu entre Didier Deschamps et Noël Le Graët pour parler de la prolongation de contrat du sélectionneur. Rien n'a filtré, mais une annonce très rapide est espérée. 

C’est officiel, Didier Deschamps et Noël Le Graët se sont rencontrés ce jeudi à Guingamp, dans les bureaux du président de la Fédération Française de Football. 10 jours après la fin de la Coupe du monde, les deux hommes ont pu souffler un bon coup et faire le point sur la situation. Le Parisien a essayé d’en savoir plus sur la teneur de cette réunion, mais le silence était de mise, et le dirigeant breton s’en est ensuite tiré par une pirouette : « On a parlé de l’En Avant Guingamp, c’est tout ! ». Bien évidemment, c’était surtout la situation de Didier Deschamps avec les Bleus qui a été au coeur des débats. La FFF n’a pas envie de perdre du temps et de laisser le doute s’installer, et a donc demandé au sélectionneur en poste officiellement jusqu’à ce samedi soir, ce qu’il en était de sa réflexion. 

Sans surprise, Didier Deschamps veut continuer à entrainer l’équipe de France, quitte à laisser un certain Zinedine Zidane sur le banc de touche. En atteignant la finale de la Coupe du monde, le Basque a gagné le droit de conserver son poste, mais cela n’empêche pas les discussions et les négociations. Le Graët, qui avait mis la pression sur Deschamps avant le Mondial au Qatar, a aussi de bons rapports avec Zinedine Zidane, qui lorgne sur le poste. Dès lors, tout se joue sur du velours et le moindre faux pas sera guetté. En attendant, « DD », fort de ses résultats, souhaite conserver son poste jusqu’en 2026, soit la prochaine Coupe du monde en Amérique du Nord. Le Parisien explique qu’il pourrait y avoir un nouvel accord sur un contrat de deux ans, renouvelable de deux ans supplémentaires en cas de bonnes performances à l’Euro. 

Réponse en 2022, ça va être juste !

Même si les prochains matchs des Bleus ne seront qu’au mois de mars, le temps presse et Le Graët l’a déjà fait savoir. « Il a les cartes en mains pour une prolongation, car je lui avais dit qu’à partir du moment où on était dans le dernier carré du Mondial, la décision lui appartenait. Si on peut boucler cela avant la fin d’année, si possible… », avait confié le dirigeant français à Ouest-France récemment. Autant dire que, si tout pourrait être officialisé le 6 janvier 2023 à l’occasion du comité exécutif de la FFF, l’accord serait peut-être déjà trouvé entre Le Graët et Deschamps. Pour le moment, aucune fuite dans un sens ou dans l’autre n’a eu lieu, mais connaissant la proximité du président de la fédération et sa propension à lâcher de petites informations pour alimenter les médias, de nouveaux éléments pourraient bien se faire connaitre ce samedi, à la veille du passage à la nouvelle année. 

A moins que les discussions ne bloquent, tant Le Graët a déjà fait savoir qu’il était hors de question pour lui de donner le feu vert à un contrat de quatre ans à Didier Deschamps. Ce qui aurait le don de réveiller la piste Zinedine Zidane, qui fait rêver pas mal de supporters des Bleus, même si le pragmatisme de Didier Deschamps a fait ses preuve depuis 10 ans.