CdM : Le monde entier souhaite la défaite des Bleus !

CdM : Le monde entier souhaite la défaite des Bleus !

Tenante du titre, l’équipe de France va tenter de remporter la troisième Coupe du monde de son histoire. Mais en finale face à l’Argentine dimanche, les Bleus devront se contenter d’un faible soutien dans le stade, mais aussi dans le monde entier.

L’équipe de France en a l’habitude. Depuis le début de ce Mondial 2022, les supporters adverses sont systématiquement en supériorité numérique dans les stades. On annonce encore une énorme différence entre le nombre de Français et d’Argentins à Lusail pour la finale dimanche. Et l’écart sera peut-être encore plus impressionnant en dehors de l'enceinte. En effet, l’Argentine devrait bénéficier d’un soutien majoritaire à l’échelle planétaire pour une seule et unique raison nommée Lionel Messi. La popularité du Parisien va profiter à l’Albiceleste dans beaucoup de pays.

Tous fans de Messi

« En Angleterre, tout le monde sera derrière Messi étant donné que c’est sa dernière Coupe du monde, a prévenu la journaliste de The Athletic Charlotte Harpur, contactée par 20 Minutes. Les Anglais veulent croire à ce magnifique conte de fée. » L’histoire serait belle pour le septuple Ballon d'Or, à tel point que les Sud-Américains, parfois rivaux de l’Argentine, vont quand même soutenir la sélection de la Pulga. Selon un sondage de l'Institut brésilien de recherche et d'analyse de données, un tiers des votants avait choisi l’Argentine comme deuxième choix pour remporter le Mondial.

La Messi-mania va même jusqu’aux Etats-Unis où « les maillots sont presque tous argentins » d’après Vincent Pialat, correspondant du journal Le Parisien. « La France me fait un peu l’impression du village d’Astérix, avec quelques rares bars français qui vont retransmettre le match pour les expatriés, mais c’est tout », a-t-il ajouté. Les Bleus pourront tout de même compter sur le soutien des Néerlandais qui n’ont pas digéré leur défaite contre l’Argentine en quarts (2-2, 4-3 t.a.b.). Des encouragements bienvenus, sachant que les Français ne font même pas l’unanimité chez leurs compatriotes.