Spalletti : "Rien n’a marché"

Surpris à domicile par Cluj (1-2), la Roma a très mal débuté sa campagne européenne. Un revers difficilement explicable, même si les soucis en défense centrale (absences de Mexès et Juan, blessure de Panucci) n’ont pas arrangé les choses. "Rien n’a marché. Physiquement et psychologiquement, nous n’y étions pas. Nous étions totalement désorganisés en deuxième période et nous nous sommes montrés incapables de contourner cette défense", a expliqué l’entraîneur romain Luciano Spalletti, qui n’a pas fait rentrer Jérémy Menez en fin de rencontre, lui préférant Vincenze Montella.