LdC : L’OL et le PSG peuvent remercier Macron, Aulas ne va pas aimer

LdC : L’OL et le PSG peuvent remercier Macron, Aulas ne va pas aimer

Photo Icon Sport

Phase finale inédite pour la Ligue des Champions au mois d’août, et performance incroyable pour le football français.

Les tricolores ont placé un demi-finaliste (OL) et un finaliste (PSG) lors de cette édition, alors qu’ils étaient plutôt habitués à disparaitre à partir des quarts de finale, au mieux, ces dernières années. Une réussite que chacun peut expliquer à sa manière, mais forcément, la Ligue 1 étant le seul championnat majeur à s’être arrêté, la question de la fraicheur physique plus décisive dans un sens que le manque de compétition dans l’autre, a souvent été évoquée. C’est aussi la théorie de Robert Pirès, ancien joueur d’Arsenal et de l’OM, et qui va désormais retrouver la lumière en commentant l’équipe de France sur M6. Pour le champion du monde 1998, l’OL et le PSG ont clairement profité de l’arrêt du championnat décidé par le gouvernement français.

« Je pense que ça a été une bonne chose pour les Lyonnais et les Parisiens de s’arrêter puis de se consacrer à la Ligue des Champions. Ils en ont tiré beaucoup de bénéfice. Il faut souligner le très beau parcours de Lyon qui a éliminé la Juve et Manchester City. Paris est tombé sur la meilleure équipe, le Bayern, qui a pratiqué le plus beau football. Mais, je le répète, notre gouvernement a pris la bonne décision en arrêtant. Il y a toujours des gens pour critiquer, mais là, pour cette décision forte et puissante, Lyonnais et Parisiens peuvent leur dire merci », a envoyé dans La Provence Robert Pirès, dans une sortie qui ne manquera pas de faire réagir Jean-Michel Aulas, toujours aussi fermement dégoûté par cette décision prise par Edouard Philippe et Emmanuel Macron de stopper brutalement et définitivement la Ligue 1.