Monaco fait la triple affaire et enfonce Lens

Monaco fait la triple affaire et enfonce Lens

Photo Icon Sport

En s’imposant 3 à 0 contre Lens, Monaco remonte sur le podium de la Ligue 1 tandis que la formation de Kombouaré compte douze longueurs d’avance sur le premier non relégable à quatre journées de la fin. 

Tout comme le PSG, l’AS Monaco n’a pas tergiversé après son élimination européenne. Et en s’imposant ce dimanche à Amiens contre le RC Lens, les joueurs de Jardim ont fait une belle opération. D’abord en repassant devant l’ASSE qui s’était imposée peu avant, puis en mettant l’Olympique de Marseille à cinq points et enfin en revenant à seulement trois longueurs de l’Olympique Lyonnais, qui doit cependant jouer à Reims.

Sur un terrain en piteux état, les Monégasques ont rapidement pris le contrôle des opérations, confirmant leur bonne santé loin de Louis II. Ferreira Carrasco faisait passer un premier frisson dans le dos des supporters lensois en tirant un coup-franc qui touchait la transversale de Riou, lequel avait effleuré le ballon (26e). Le portier nordiste réussissait une très grosse parade sur une frappe de près de Moutinho (33e), mais il ne pouvait rien faire dans un duel avec Ferreira Carrasco qui ouvrait logiquement le score en frappant sous la barre (0-1, 36e). Lens essayait de réagir, mais Chavarria, bien placé, ratait le cadre (40e). Et juste avant la pause, sur un contre rapide, Martial était bien lancé par Ferrreira Carrasco, et l’ancien lyonnais trompait Riou d’une frappe qui passait entre les jambes du gardien nordiste (0-2, 44e).

Après la pause, Monaco pouvait gérer sereinement son avantage, Lens semblant ne pas réellement pouvoir trouver une solution face à l’organisation de l’ASM. La formation de la Principauté dominait toujours aussi largement en terme de possession, et allait enfoncer encore le clou. Sur un centre de Martial, Silva triplait la mise et donnait de l’ampleur au score (0-3, 72e). Le RCL n’avait que son courage à opposer et malheureusement cela ne suffisait pas pour poser des problèmes aux joueurs monégasques, qui étaient proches d’alourdir l’addition, Landre poussant en corner un ballon qui prenait le chemin du but (82e). On en restait là, et tandis que Lens est désormais au bord du précipice, Monaco peut lui rêver plus grand.

Share