Lorient fait des misères à Monaco

Lorient fait des misères à Monaco

Photo Icon Sport

Il aura fallu attendre le dernier match de la 1ère journée de Ligue 1 pour assister à la première grosse surprise de la saison, puisque Lorient s’est imposé à Monaco (1-2) ce dimanche soir. Une victoire arrachée en toute fin de rencontre.

En déplacement à Monaco, vice-champion de France et adversaire numéro 1 du PSG encore une fois cette saison, Lorient n’était pas impressionné et posait rapidement des problèmes aux joueurs de Jardim. Et sur un contre, Aboubakar, bien lancé, était bousculé un peu bêtement dans la surface par Abdennour, ce qui poussait l’arbitre à siffler penalty. L’attaquant camerounais des Merlus se faisait justice et ouvrait le score à la surprise générale (0-1, 9e). Les Lorientais ne se contentaient pas de cela, étant toujours à l’affût du moindre ballon perdu pour se projeter vers l’avant. Visiblement, les Monégasques avaient bien du mal à se dépêtrer du schéma tactique mis en place par Ripoll, malgré le remplacement très rapide de Bakayoko, pas inspiré du tout, par Germain (32e).

Menée à la pause, l’ASM revenait sur la pelouse de Louis II avec des meilleures intentions, mais le show Lecomte allait débuter. Le gardien de but lorientais réalisait des prouesses, notamment face à Berbatov (50e) et Ferreira Carrasco (54e), ce qui incitait Jardim à faire entrer Falcao (60e). Monaco ne trouvait toujours pas la clé, et allait en plus se retrouver à dix après l’expulsion logique de Carvalho, qui avait déjà été averti, et venait commettre une obstruction sur Mesloub (68e). Lecomte encore lui, gagnait un nouveau duel avec Berbatov (72e. Mais c’est une faute commise sur le Bulgare qui provoquait un penalty, cette fois en faveur de l’ASM, que Falcao marquait en force (1-1, 78e).

Monaco poussait fort pour tenter d’arracher la victoire, mais sur un ultime contre, Abdullah lançait idéalement Lavigne, qui venait d’entrer en jeu, et ce dernier gagnait son duel avec Subasic (1-2, 87e). Cette fois, les Monégasques ne s’en remettaient pas et s’inclinaient pour leur premier match de la saison, qui plus est à domicile.

Share