Messi ne dribblera pas la sentence pour fraude fiscale

Messi ne dribblera pas la sentence pour fraude fiscale

Photo Icon Sport

Accusé d’avoir dissimulé 4,1 millions d’euros, soit la somme perçue pour ses droits à l’image entre 2007 et 2009, Lionel Messi avait été mis en examen pour fraude fiscale en 2013. De quoi provoquer une énorme polémique que l’Argentin avait réussi à calmer en niant les accusations et en faisant appel. En effet, la star du Barça a toujours affirmé qu’il n’était pas au courant des mouvements financiers constatés avec son propre argent. Mais après enquête, la cour de Barcelone est parvenue à une autre conclusion et a rejeté l’appel de Messi.

L’Argentin, mais aussi son père et agent Jorge Horacio Messi, sont toujours accusés d’avoir minutieusement déplacé les 4,1 M€ sur des comptes à l’étranger afin d’éviter le fisc espagnol. Les deux hommes seront donc jugés malgré la rallonge de 5M€ payés par le clan Messi en 2013 afin de rattraper leur erreur.

Share