L’astuce de la Premier League pour faire grimper les enchères

L’astuce de la Premier League pour faire grimper les enchères

Photo Icon Sport

Richard Scudamore, directeur général de la Premier League, est revenu sur l’attribution des droits télés pour les saisons allant de 2016-17 à 2018-19, se félicitant bien entendu de l’énorme opération financière réalisée par la BPL. Le dirigeant explique aussi que le fait que les matchs du samedi après-midi ne soient toujours pas diffusés à la télé contribuent à l’engouement pour le championnat, créant ainsi de la demande : « La saison dernière, nous avons connu un record de fréquentation, battant la dernière marque qui datait de 1949-50, à l’époque où tout le monde était debout. Nous avons aussi amélioré tous nos chiffres en ce qui concerne tous les diffuseurs dans le Royaume-Uni. Sky et BT ont fait un fantastique travail pour amener ce sport au plus près des fans, et permettre aux clubs d’avoir des revenus pour investir dans le football, dans les installations, la formation et la communauté du club. C’est une marque de confiance de voir les mêmes opérateurs continuer leur engagement. Ces revenus vont nous permettre de continuer à travailler sur le développement de la Premier League, et sur la manière dont nous pouvons aider le football anglais à grandir encore. Cette structure (certains matchs du samedi après-midi ne seront pas retransmis du tout) permet également de conserver nos stades pleins, et de continuer à rendre la présence au match une chose unique, ce qui est une priorité pour les clubs et la Premier League ».

Share