ASSE : Ruffier dément avoir refusé d'être n°3 chez les Bleus

ASSE : Ruffier dément avoir refusé d'être n°3 chez les Bleus

Photo Icon Sport

Le 1er octobre 2015, Didier Deschamps avait étonné tout le monde en convoquant Alphonse Aréola comme troisième gardien de l'équipe plutôt que Stéphane Ruffier, sur qui le sélectionneur avait pourtant toujours compté depuis le Mondial au Brésil. Le coach des Bleus avait indiqué que cette décision faisait suite à une discussion avec le gardien de but de l'AS Saint-Etienne sans en dire beaucoup plus. Mais tout le monde avait estimé que Ruffier ne voulait plus être le troisième portier des Bleus, une mission qui, il est vrai, n'est pas simple à vivre. 

Invité de BeInSports, Stéphane Ruffier a démenti avoir refusé le rôle de troisième gardien en équipe de France, avant de tout de même reconnaître que cette histoire n'était pas évidente à expliquer, laissant sous-entendre que les choses ne s'étaient pas passées comme cela était prévu avec Didier Deschamps. « Je n'ai pas dit non à un poste de numéro trois. On a eu une discussion avec le sélectionneur et je veux que cela reste entre nous. Après, des choses ont été dites…il y a eu des choses qui m'ont été dites, des choses qui n'ont pas été tenues non plus. J'ai entendu beaucoup de choses. Et ces choses-là, à force, vous font réfléchir et prendre certaines décisions vues avec le sélectionneur, vues aussi avec Christophe Galtier et avec l’entraîneur des gardiens à l’ASSE. C’est quelque chose dont je ne veux pas trop parler. Je sais les raisons. Après, il y a un truc qui est sûr, c'est qu’aujourd'hui, oui, s'il n'y avait pas eu certaines décisions prises avec le sélectionneur, je serais dans cette équipe de France là », a expliqué de manière pas super claire Stéphane Ruffier. 

Share