L’OM non, l’OL oui, Belhanda était chaud

L’OM non, l’OL oui, Belhanda était chaud

Photo Icon Sport

A la recherche de plusieurs joueurs au milieu de terrain, et notamment dans l’animation offensive, l’Olympique Lyonnais n’a pas vraiment travaillé à fond sur des dizaines de pistes.

Les cibles ont rapidement été dévoilées et les dirigeants rhodaniens ont tout fait pour s’en tenir à cela, avec une certaine réussite. Souvent annoncé proche de signer, Younès Belhanda est toutefois resté au Dynamo Kiev. Faute d’un accord entre les deux clubs, mais aussi parce que Valbuena et Darder semblaient être les premiers choix de l’OL. Le Marocain est revenu pour RMC sur ce transfert à Lyon qui a failli se faire, ce qui n’a pas été le cas pour un passage à l’OM, jamais réellement dans les tuyaux selon lui. 

«  J’ai été directement en contact avec le président Aulas. Marseille ? Ce n’était que des rumeurs. Cela a failli se faire mais après ça s’est joué à des détails. C’était un super challenge, surtout le challenge lyonnais. Ils jouaient la Ligue des champions. C’était un super club. L’OL voulait continuer à grandir. Il y a eu plusieurs joueurs qui ont été dans une liste, je pense. La première fois, ils ont pris Valbuena. La deuxième fois, ils ont pris Darder. Je ne sais pas pourquoi ça ne l’a pas fait. J’étais en contact avec M. Aulas. Ça s’est bien passé avec lui. Il était intéressé par moi. Je pense que c’est plus économique que sportif. Je n’ai pas parlé avec mon président. Je sais qu’à la fin, ils étaient prêts pour un prêt payant avec option d’achat. Ils ont signé Darder. Le président Aulas m’a envoyé un message. On est resté en bons termes. Ça n’était pas l’heure de partir », a reconnu l’ancien montpelliérain, qui devrait rester au Dynamo Kiev, qualifié pour la Ligue des Champions, cette saison, avant de probablement changer d’air dans un an. 

Share