Grenier dénonce les coupables pour sa blessure à l’OL

Grenier dénonce les coupables pour sa blessure à l’OL

Photo Icon Sport

Absent des terrains depuis le mois d’août dernier, Clément Grenier commence sérieusement à perdre patience, ne s’estimant pas responsable de son calvaire. Le milieu de l’Olympique Lyonnais accuse ouvertement les médecins qui le soignent depuis près d’un an, sans pour autant afficher une quelconque rancune envers le staff médical du club rhodanien.

« Non. Est-ce que j’ai été agacé ? Oui. J’ai simplement expliqué à un moment qu’il fallait trouver d’autres solutions parce qu’on n’avançait pas. Quand on n’a pas de date de reprise, c’est le plus dur, a expliqué l’international français au Progrès. Bien sûr, il y a plus grave dans la vie mais mon corps, dans mon métier, c’est mon outil de travail. Je peux m’énerver, mais je me remets vite en question, trop même. Cela m’amène parfois à douter. (Il s’emporte). Il y a une blessure voilà, mais j’en ai entendu des choses, et ça m’agace. On n’a pas bien communiqué là-dessus. Il y a eu cette piqûre (infiltration) pour me soigner il y a un an, qui m’a fait attraper un staphylocoque, puis cette opération qui n’a pas été réussie. Voilà, je le dis parce que ça commence à me chauffer. De décembre 2013 à mars 2014, j’ai joué quatre mois en étant blessé. Je suis un être humain, oui je suis un bon vivant, je peux faire des choses qui ne plaisent pas aux gens, mais je n’ai pas été blessé, on m’a blessé, malheureusement je suis obligé de le dire comme ça. On m’a blessé. » Une grave accusation qui témoigne de la frustration de Grenier, lequel n’a toujours pas disputé le moindre match de championnat cette saison.

Share