Au tour de l'OM de fulminer contre l'arbitre

Au tour de l'OM de fulminer contre l'arbitre

Photo Icon Sport

Au lendemain de la polémique lancée par Jean-Michel Aulas à l’encontre de l’arbitre du match OL-PSG, c’est du côté de l’OM que l’on tempêtait contre l’homme en noir après la défaite à Brest. Un penalty oublié en tout début de rencontre justifie le coup de sang d’Alou Diarra après le match.

« C’est difficile de perdre comme ça, surtout quand on ne siffle pas un penalty après 30 secondes de jeu. Tout le monde l’a vu, c’est une grosse faute de l’arbitre… On fait ensuite une faute d’inattention sur un coup de pied arrêté. On n’est pas au marquage et on prend un but sur un terrain difficile face à une équipe courageuse, vaillante, qui fait les efforts. On n’a pas de réussite. On sort d’un gros match de Champions League mais avec le penalty oublié, la physionomie aurait été différente. Nos chances diminuent pour la troisième place. C’est dur à accepter, car on fait les efforts mais on n’est pas aidé par l’arbitrage. On ne parlait pas de titre, mais on pensait à la troisième place. On comptait faire un résultat à Brest, d’autant que Lyon avait fait match nul. On revient de ce déplacement avec zéro point, c’est une énorme déception. C’est notre première défaite depuis trois mois, on est déçu », reconnaissait le milieu de terrain de l’Olympique de Marseille, qui s’est incliné une nouvelle fois à Brest, où jamais l’OM n’a gagné en Ligue 1.

Share