25 ME sur six ans, l’incroyable contrat de Payet à West Ham

25 ME sur six ans, l’incroyable contrat de Payet à West Ham

Photo Icon Sport

Dimitri Payet sera ce jeudi le prochain joueur à quitter l’OM. Le milieu de terrain a vu le club provençal accepter la proposition de West Ham à hauteur de 15,5 ME ce mercredi, et le joueur a pris la direction de Londres pour y signer son futur contrat. Celui-ci sera colossal si l’on en croit les indiscrétions récoltées par RMC auprès de l’agent du joueur, qui n’a pas donné de détails, mais a bien fait comprendre que la proposition des Hammers était d’un autre monde par rapport aux efforts que l’OM peinaient à faire pour conserver son meneur de jeu. C’est ce qu’a confié Jacques-Olivier Auguste, très joueur sur les mots, même si le message est forcément passé quand même. 


« Le bout du bout du bout est que Dimitri Payet quitte Marseille. Aujourd’hui, on est au bout du bout. Cette offre de transfert a chamboulé la donne. Mais Dimitri n’a toujours pas signé de contrat car il est vraiment lié à l’OM. Dimitri attend peut-être encore quelque chose de Marseille. Vous pourrez toujours me dire que Dimitri a encore deux ans de contrat et qu’il pourrait rester. Mais il y a un pays qui est sur Mars et un autre qui est sur Terre. L’écart entre les deux clubs est abyssal aujourd’hui. En tant qu’agent, je ne peux pas demander à un joueur de s’asseoir sur un contrat de cinq ans, voire de six ans, et de rester à Marseille. Rester à l’OM ? Un effort salarial et un effort de durée, oui. On ne va pas se mentir, Dimitri est attaché à Marseille. Il est bien dans le club, sa famille est bien. Sa femme est enceinte et attend un troisième enfant. Aujourd’hui, Vincent Labrune a essayé d’aller dans ce sens, c’est-à-dire que Dimitri continue l’aventure. Il a proposé quelque chose à Payet. Mais c’est compliqué », a expliqué l’agent de Dimitri Payet. Pour l’ancien lillois, ce transfert pourrait tout de même représenter un incroyable jackpot financier, puisque le salaire évoqué est de 25 ME sur six ans, soit plus de 4 ME annuels, sans compter des primes et des bonus également copieux. 

Share