Tirer Zurich, plutôt positif vu du LOSC

Tirer Zurich, plutôt positif vu du LOSC

Photo Icon Sport

Loin d’être un cador européen, Lille ne se voit pas déjà victorieux avant sa double confrontation face au Grasshopper Zurich, en troisième tour préliminaire de la Ligue des Champions. Mais le tirage au sort aurait pu être pire, se dit René Girard, qui préfère retenir les cotés positifs de cette future confrontation avec le dauphin du championnat de Suisse. 

« Il y a plusieurs choses positives qui ressortent de ce tirage : un match aller à l’extérieur et un retour à la maison, on s’évite également un déplacement trop lointain. Maintenant, ça ne veut pas dire que ce sera facile, bien au contraire. On va jouer une équipe à consonance plutôt allemande, qui met de l’engagement, solide. Ça s’annonce très intéressant. On sait que physiquement, les Suisses auront déjà 3 ou 4 matchs dans les jambes. L’avantage, c’est que ça va nous donner l’occasion d’aller les voir avant de les affronter, mais l’inconvénient est qu’ils seront certainement en avance sur nous vis-à-vis de la compétition. C’est ainsi, on ne va pas se lamenter sur notre sort, mais plutôt se préparer comme il le faut. On a beaucoup de respect pour cette formation et il faudra un grand LOSC pour passer », a souligné l’entraineur lillois, qui sait que Lyon avait réussi à passer cet écueil la saison passée, même si les Rhodaniens avaient souffert, profitant que manque de réalisme des Helvètes pour s’imposer à chaque fois 1-0. 

Share